RMC Sport

Coupe Davis: "plus consistante, solide", la paire Herbert-Mahut monte en puissance

Impériaux face à Simone Bolelli et Fabio Fognini, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont apporté à la France le point du 2-1 samedi en quarts de finale face à l'Italie. Les deux Tricolores sont satisfaits. Leurs succès sur le circuit ATP trouvent désormais écho en Coupe Davis.

Les Bleus, tenants du titre de la Coupe Davis, virent en tête de leur quart de finale de l'édition 2018 samedi après le double remporté. Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont vaincu la paire Simone Bolelli-Fabio Fognini en trois sets (6-4, 6-3, 6-1). Et même s'ils le lâchent du bout des lèvres, modestie oblige, tous deux le disent au micro de RMC: "On a fait un très bon match."

"On n'a pas le droit à l'erreur"

"On a commencé pied au plancher, on voulait être très percutant", explique Nicolas Mahut, satisfait d'avoir proposé aux Italiens "quelque chose de très solide". Fabio Fognini, l'imprévisible n°1 transalpin, a fini par déjouer. "Quand on a l'opportunité, quand on sent qu'on tient le match, on ne les laisse pas revenir", poursuit le doyen de la paire française.

Nicolas Mahut remarque une aisance nouvelle de la paire qu'il compose avec Pierre-Hugues Herbert: "C'est beaucoup plus consistant. On arrive de plus en plus à reproduire en Coupe Davis ce qu'on fait sur le circuit le reste de l'année. Il nous a fallu quelques matches, parce que la Coupe Davis, c'est une compétition à part. C'est une préparation d'une semaine-dix jours pour un match sans filet. On n'a pas le droit à l'erreur, on n'a pas de premier tour pour se mettre en jambes. (...) Il y a beaucoup d'attente, de pression sur cette rencontre. Petit à petit, on l'aborde mieux. On fait des matches de plus en plus pleins."

NB avec Anthony Rech à Gênes