RMC Sport

Décontractés, pas déconcentrés

-

- - -

Pour leur première et seule journée ouverte à la presse à l’occasion du stage de Saint-Cyprien, les Bleus, qui préparent leur finale de Coupe Davis face à la Serbie (3-5 décembre), se sont montrés à la fois détendus et travailleurs.

Alors que l’équipe de Coupe Davis est arrivée lundi à Saint-Cyprien pour préparer sa finale de Coupe Davis face à la Serbie (3-5 décembre), les joueurs et le staff ont joué l’ouverture ce mardi. Forfait, Jo-Wilfried Tsonga est le premier à arriver au « Grand Stade » de Saint-Cyprien. Il est suivi par Michael Llodra et Guy Forget dans une voiture conduite par Arnaud Clément. Puis ce sont Richard Gasquet et Gilles Simon qui débarquent à bord d’un mini-van. Seul Gaël Monfils, resté à l’hôtel pour se reposer, manque à l’appel.
Tout ce petit monde s’est ensuite retrouvé sur les deux terrains de tennis préparé pour l’occasion. Pas de supporters. Juste la presse et le personnel de l’établissement. La première partie de l’entraînement est exclusivement consacrée à des petits jeux. Toro, tennis-ballon, basket… La panoplie complète y passe. Le tout dans une excellente ambiance. Les joueurs se chambrent et chambrent également leur capitaine. Même Richard Gasquet, habituellement sur la réserve, se prend au jeu. Llodra taquine, Simon papote toujours autant, Clément s’amuse. Le groupe est heureux et ça se voit.

Monfils laissé au repos

Les sourires laissent ensuite place à une grosse concentration. Après une petite heure de jeux, et alors que Tsonga est parti, Clément et Llodra d’un côté, Simon et Gasquet de l’autre tapent dans la balle. Les deux premiers sous les yeux de Forget. Les deux autres sous ceux de Lionel Roux. Les choses sérieuses ont commencé. Et pas question de décevoir le capitaine et le coach. Il est bien évidemment trop tôt pour tirer les premiers enseignements, mais alors que la séance tire à sa fin, on devine que les Bleus sont rentrés dans le vif du sujet. Seul contre temps, la photo de groupe. Initialement prévue mardi, elle a été remise au lendemain en raison de l’absence de Monfils.

Pierrick Taisne à Saint-Cyprien