RMC Sport

Forget : « Contre le Canada, je me fiche de la manière ! »

-

- - -

Alors que le 1er tour de Coupe Davis contre le Canada à Vancouver approche à grand pas (du 10 au 12 février), le capitaine des Bleus vise avant tout la qualification pour les quarts de finale.

Guy, comment abordez-vous ce 1er tour de Coupe Davis face au Canada ?

Ce sera un 1er tour difficile. Quand on regarde le tableau de cette compétition, on se rend compte qu’il n’y a plus de tour facile. Jouer à domicile est toujours plus simple. Ce ne sera pas le cas contre le Canada. On va affronter à l’extérieur des garçons très percutants qui vont probablement nous accueillir sur une surface rapide. D’ici là, on a un peu de temps pour décompresser, travailler et se réadapter à des conditions de jeu en salle où le jeu ira vite. Mais on ne gagnera pas cette rencontre parce qu’on est mieux classé qu’eux à l’ATP. Il faut se préparer pour battre Raonic, Nestor et Polansky, des joueurs de talents.

Combien de joueurs allez-vous appeler ?

Qu’il y en ait quatre ou cinq, c’est un détail. Ce que je souhaite, c’est surtout responsabiliser les joueurs sur cette campagne 2012, pouvoir leur dire très tôt qui jouera pour se préparer. L’important, ce ne seront pas mes choix mais notre qualité de jeu et ce qu’on va faire entre maintenant et ce fameux vendredi (10 février) à Vancouver pour élever notre niveau de jeu. Il est encore perfectible.

La priorité sera-t-elle donnée aux joueurs qui ne disputeront pas le tournoi de Montpellier qui se déroule du 30 janvier au 5 février ?

Priorité à ceux qui seront en forme ! Et ceux qui, à me yeux, auront le plus de chances de l’emporter, compte tenu des pépins physiques, des derniers résultats, de leur passif en Coupe Davis, de leur classement aussi. J’espère récupérer les joueurs le plus tôt possible. On pourra alors faire un travail spécifique pour être prêt le jour J. Si les choses ne se passent pas comme prévu, comme dans un sport collectif, le sélectionneur peut changer sa sélection au dernier moment. Ceux qui seront sur place plus tôt, auront un avantage par rapport à ceux qui seront absents. Après, le plus important est de battre le Canada. Je me fiche un peu de la manière. Je leur fait confiance et je compte sur leur sens du devoir pour affronter Raonic dans les meilleures conditions.