RMC Sport

France-Canada en Guadeloupe : une rencontre à 1,5 million d'euros

-

- - -

Le vélodrome de Baie-Mahault, en Guadeloupe, accueillera le 1er tour de la Coupe Davis entre la France et le Canada du 4 au 6 mars 2016. Les collectivités locales prendront deux tiers des frais à leur charge.

Rendez-vous en Guadeloupe ! La France recevra le Canada au vélodrome de Baie-Mahault du 4 au 6 mars 2016, pour le 1er tour de la Coupe Davis. L'aspect financier était un des points clés du dossier. La Guadeloupe l'avait bien compris et a présenté une candidature sans surcoût pour la Fédération française de tennis. Le budget de cette rencontre est estimé à 1,5 million d'euros, puisqu'il comporte l'acheminement par bateau de plusieurs tonnes de terre battue ainsi que la construction de trois courts (un central provisoire et deux annexes qui resteront).

La Fédération participera à hauteur de 500 000 euros, ce qui est l'aide habituelle apportée à chaque ville qui accueille un tour de Coupe Davis. Le million restant sera pris en charge par les collectivités locales de Guadeloupe. La région, le département, ainsi que l'Etat ont promis de participer financièrement à l'organisation de la rencontre.

De fortes retombées économiques

Ils comptent sur de fortes retombées économiques pour absorber ce coût. « C’est une manifestation qui est prestigieuse et qui en matière de retombées directes et indirectes pour la Guadeloupe, est considérable, explique Christian Forbin, président de la Ligue de tennis de Guadeloupe. Le sport va permettre des retombées directes (restauration, hébergement, transport) et des retombées indirectes, de marketing touristique. C’est considérable pour la Guadeloupe. »

CG