RMC Sport

Montpellier garde le moral

Guy Forget

Guy Forget - -

Grande favorite pour accueillir en septembre dans son Arena flambant neuve la demi-finale de Coupe Davis entre la France et l’Argentine, la capitale languedocienne a dû abdiquer face à Lyon. Mais les Montpelliérains veulent voir plus loin.

C’était devenu un secret de polichinelle, mais la Fédération française de tennis a officiellement annoncé ce mercredi que le Palais des Sports de Gerland à Lyon accueillera la demi-finale de Coupe Davis face à l’Argentine du 17 au 19 septembre, en indoor et sur dur. Une première depuis 1991, date à laquelle la bande à Yannick Noah et Guy Forget, aujourd’hui capitaine de l’équipe de France, avait conquis la Coupe Davis face aux Etats-Unis (4-1). « C’est un bon choix, plaide Patrice Dominguez, l’ancien directeur technique national. L’équipe de France n’a que des bons souvenirs là-bas. »

Le site de Lyon a notamment été préféré à celui de Montpellier. La toute nouvelle salle de l’Arena avait pourtant de sérieux atouts avec ses 10 000 places en configuration sport. Mais en raison de délais trop courts (elle n’ouvrira que le 6 septembre), « Enjoy Montpellier », la société qui gère l’Arena et qui a porté la candidature, a renoncé.

Du côté de la Mairie de Montpellier, on est déçu, mais on préfère se projeter vers l’avenir : « C’est un choix de raison, plaide Sophie Boniface-Pascal, adjointe au Maire chargée des Sports. On ne peut pas se rater sur un évènement comme la Coupe Davis, toute la France du sport nous regarde. Ce n’est pas pour cette année, mais je ne désespère pas de l’avoir l’année prochaine ou celle d’après. »