RMC Sport

Pourquoi ils vont tous à Mouilleron-le-Captif

Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga - -

Inauguré fin 2012, le Vendéspace est devenue l’une des salles les plus prisées de l’Hexagone. Avec ses 4000 places et son profil modulaire, l’écrin accueille à partir de ce vendredi le premier tour de Coupe Davis entre la France et l’Australie.

C’est devenu l’une des fiertés de la région. Et une curiosité nationale. En quelques mois, le Vendéspace s’est imposé comme la salle qui monte dans l’Hexagone. Situé à Mouilleron-le-Captif, dans l’agglomération de la Roche-sur-Yon, l’écrin flambant neuf de 4000 places présente l’avantage d’être entièrement modulaire. Une manière de lui assurer une activité quasi-permanente. Imaginée par l’architecte Paul Chemetov et inaugurée en septembre 2012 par Tony Parker, l’enceinte a déjà accueilli de nombreux événements sportifs, comme l’Euro de basket féminin.

« Le domaine est très agréable, avec ses chênes bicentenaires et son cheminement piétonnier. Ce cadre bucolique était idéal pour accueillir cet outil remarquable et surtout modulaire, se réjouit Philippe Darniche, le maire de Mouilleron. Aujourd’hui, on ne peut plus faire des bâtiments qui ne serviront qu’une ou deux fois par an. Quand on investit autant dans un outil, il faut qu’il serve presque quotidiennement ou presque. Ce concept a été réussi sur le Vendéspace et peut servir pour la France entière. » Avec ses 21 000m2, la salle peut prendre quinze configurations différentes, avec une capacité variable de 1 000 à 4000 places. Le complexe comprend également une deuxième salle et un dojo avec quatre aires de combat.

« Mieux que Roland Garros »

Un petit bijou qui a coûté 60 millions d’euros (plus 4 millions d’euros annuels de frais de fonctionnement), financés par le Conseil Général de Vendée. Ce dernier est d’ailleurs le seul interlocuteur, ce qui facilite les démarches par rapport à d’autres infrastructures de ce type. Autant d’arguments qui ont encouragé la Fédération française de tennis, à choisir le Vendéspace pour le premier tour de Coupe Davis entre la France et l’Australie (de vendredi à dimanche).

« J’ai indiqué au président Gachassin que le Vendéspace était mieux que Roland Garros puisqu’on a la terre de Roland Garros et qu’il ne pleut pas dans notre salle, plaisante Bruno Retailleau, le président du Conseil Général. L’ensemble des équipements est sur place, comme la salle de musculation. C’est vraiment un bel atout. Le public sera tout près du court, ce sera comme un chaudron. »

Voeckler : « Un événement en Vendée »

Un chaudron dans lequel se pressera un certain Thomas Voeckler. Le coureur d’Europcar, qui réside à Mouilleron, viendra donner de la voix pour encourager la bande à Jo-Wilfried Tsonga. « C’est un événement en Vendée, glisse celui qui a porté le maillot jaune du Tour de France. C’est bien parce que ça lance cette salle. C’est un bel outil. Je suis sûr qu’il y aura un bel accueil du public. En tout cas, moi, je serai là pour les encourager !»

A lire aussi :

>> Coupe Davis : le programme des Bleus

>> Tsonga surmotivé

>> Toute l'actualité du tennis

Alexandre Jaquin avec PYL et R.D.