RMC Sport

Dominguez : « Jouer en cinq sets va nuire au tennis féminin »

Patrice Dominguez

Patrice Dominguez - -

Disputer les tournois du Grand Chelem en cinq sets pour les tenniswomen, c’est la mesure préconisée par Stacey Allaster, présidente de la WTA. Une évolution jugée inutile par Patrice Dominguez. Explication.

Si Patrice Dominguez, membre de la Dream team RMC Sport, n’est pas convaincu par la mesure proposée par Stacey Allaster, c’est avant tout qu’il n’en comprend pas la raison. Pourquoi vouloir soudain allonger les matches de tennis féminin ? « Les hommes ne jouent en cinq sets que la Coupe Davis et les tournois du Grand Chelem. Même la finale du Masters se joue en trois sets désormais. Les joueurs ont choisi cette formule. Parce que comme on leur demande de beaucoup jouer et qu’ils ont beaucoup d’engagements, ils ont estimé que c’était suffisant. Alors j’ai beaucoup de respect pour Stacey Allaster. Mais là, elle sort ça du chapeau comme si on voulait justifier, par la longueur d’un match, l’équité et la parité financière. C’est ça qui me gêne, y a-t-il un réel intérêt sportif ? Je n’en suis pas certain, il faut que les joueuses se prononcent. Et j’en suis d’autant moins certain qu’à l’époque, toutes les joueuses avaient souhaité arrêter ces cinq sets, ça ne correspondait à rien. Il y a un tel décalage entre les meilleures joueuses et celles classées 50ème, tellement plus important que chez les hommes, que ça va donner des matchs très creux. »

« Ce n'est pas une bonne publicité »

Stacey Allaster a dû en parler à une Serena Williams, une Azarenka ou une Sharapova. Il n’y a jamais de fumée sans feu. Mais on voit bien qu’en première semaine de Grand Chelem chez les femmes, il n’y a que des 6-0, 6-1 en 45 minutes. A quoi est-ce que ça sert de rajouter un troisième set ? Ça n’apportera rien au spectacle et ça ne peut que nuire, dans ces combats déséquilibrés, au tennis féminin. Il y a eu de très belles finales ces derniers temps que ce soit à Roland Garros ou à Wimbledon, et à mon sens, ça ne les valoriserait pas plus. Je ne suis pas certain que toutes les joueuses, sur le circuit actuel, soient capables de jouer sept matchs d’affilé en cinq sets. Je trouve que le spectacle offert par les meilleures joueuses aujourd’hui équivaut au tennis masculin. Mais il y a une telle différence de niveau chez les filles que montrer des matchs totalement déséquilibrés ne me semble pas être une bonne publicité. »

A lire aussi :

Tennis - Bientôt la parité hommes-femmes ?

Classement WTA – S. Williams toujours sur le trône

Toute l'actu tennis

Patrice Fernandez