RMC Sport

La belle fête du padel à Roland-Garros

Savoureux mélange entre le squash et le tennis, le padel est la nouvelle star des sports de raquette. Et ce week-end, à Paris, se termine la première édition du Greenweez Paris Premier Padel Major, tournoi international. Les plus grands joueurs du monde s’affrontent sur le court Philippe Chatrier, à Roland Garros.  

Depuis dimanche dernier, le court central de Roland-Garros s’est métamorphosé. Il accueille un terrain de padel, de 10mx20m, entouré de vitres. Les joueurs s’affrontent en double, dans des matchs en deux sets gagnants. Un jeu rythmé, qui ravit les spectateurs : "C’est très spectaculaire, avec des smashs, des amortis, c’est beau à regarder, s’enthousiasme Alix. On vit les points à 400%, jusqu’au bout, c’est vraiment chouette."  

Ambiance de fête sur le court central 

Le stade Philippe Chatrier n’est pas plein, mais le public est chauffé à blanc. Après chaque point disputé, les fans se lèvent, applaudissent. Et la fanfare de la 'We are Tennis fan Academy', qui anime habituellement pendant la quinzaine de Roland-Garros, assure l’ambiance. Laurent mène la troupe avec son tambour : "C’est un public de dingue, dynamique, enthousiaste. Le show est à la hauteur de l’évènement, on se régale." 

Un sport très accessible 

Apparu dans les années 70 au Mexique, le padel s’est développé tardivement en France. Aujourd’hui, on compte 30 000 licenciés. Un nombre qui devrait encore augmenter selon Arnaud di Pasquale, directeur du tournoi : "C’est un sport très accessible, tout le monde s’amuse, on prend du plaisir tout de suite. Quand on joue, on a cette sensation d’être bon, même quand on n’est pas très bon, et ça c’est rare."

La Fédération Française de Tennis profite donc de l’essor de ce sport accessible à tous pour organiser ce grand tournoi, dans la plus belle enceinte possible. Un projet porté par l'ancien tennisman, nommé responsable de la mission padel: "Il y avait un virage à prendre, et on ne voulait absolument pas le louper. Il y a de plus en plus de spectateurs, c’est très encourageant. C’est une très belle réussite d’avoir amené l’esprit padel à Roland-Garros."  

Ce dimanche, place à la finale, sans Français, tous éliminés dès le deuxième tour. Au programme, un duel entre Argentins et Espagnols, pour finir la semaine en beauté. 

Pierre Thévenet