RMC Sport

Simon : « Etre dans les dix premiers me ferait marrer »

Le Mousquetaire a bien joué face à Novak Djokovic mais cela n'a pas suffi pour venir à bout du Serbe

Le Mousquetaire a bien joué face à Novak Djokovic mais cela n'a pas suffi pour venir à bout du Serbe - -

Gilles Simon n’a pas démérité en quarts de finale du tournoi de Shanghain face à Novak Djokovic. Le Français tire un bilan positif de sa semaine en Chine et désire désormais, pour la deuxième année consécutive, finir dans les dix meilleurs joueurs mondiaux.

Gilles Simon, vous avez une nouvelle fois perdu face à Novak Djokovic. Pourtant vous avez bien joué face au Serbe.
Je lui ai posé pas mal de problèmes aujourd’hui. Mais je pense qu’il a vraiment mérité sa victoire aujourd’hui. Je sais que quand je suis en forme, je suis difficile à battre. Novak sait qu’il doit bien jouer contre moi pour le faire. J’ai peut-être sous-estimé sa capacité de réaction. Il y a des jours où l’on joue bien et on perd quand même. Je ne suis pas déçu, j’ai donné tout ce que j’ai.

Quel bilan tirez-vous de cette semaine ?
Le bilan est correct. J’ai gagné deux bons matches en jouant très bien. Aujourd’hui, c’était un match avec une physionomie différente mais qui était très bon aussi. C’est pas mal. Après, c’est toujours la même chose. Cela prouve que quand je suis prêt à jouer et que je n’ai pas de problèmes, je me défends pas trop mal.

Quels sont vos objectifs pour la fin de saison ?
Je l’ai déjà dit, c’est Bercy. J’avais envie de bien jouer ici aussi. Je me sens bien sur ce tournoi et sur ce terrain. J’ai fait ce que j’ai pu. Maintenant, j’ai vraiment envie de faire quelque chose de bien à Bercy. Puisque les huit premiers qualifiés pour le Masters sont trop loin, c’est peut-être jouable d’être dans les dix premiers (au classement The Race). Le faire pour la deuxième année consécutive, ça me ferait marrer.

La rédaction