RMC Sport

Dolgopolov le précoce

-

- - -

Jo-Wilfried Tsonga et Robin Söderling sont là pour en témoigner. Alexandr Dolgopolov Jr n’est pas à Melbourne pour rigoler. Pour sa première participation à un tournoi du Grand Chelem, l’Ukrainien est en quart de finale après avoir écarté le Français et le Suédois en cinq manches. Il faut remonter à 1998 et Nicolas Escudé toujours à Melbourne, pour trouver trace d’une telle réussite pour un bizuth. Ce n’est pas fini, il est le premier Ukrainien depuis Andreï Medvedev (finale 1999 à Roland-Garros) à atteindre ce stade dans un majeur. Medvedev, un joueur que le père de Dolgopolov, Alexandr Dolgopolov, a longtemps coaché. La boucle est bouclée. Il attend maintenant Andy Murray.