RMC Sport

Open d’Australie: Tsitsipas se moque involontairement de Simon

Facile vainqueur de Gilles Simon pour son entrée en lice à l’Open d’Australie, Stefanos Tsitsipas a enchaîné les gaffes dans son interview d’après-match.

Quand Stefanos Tsitsipas se moque gentiment, et surtout sans le vouloir, de Gilles Simon, ça donne un moment cocasse. Défait en trois sets secs (6-1, 6-2, 6-1) Simon n’a pas pesé bien lourd au premier tour de l’Open d’Australie face au Grec Tsitsipas, très solide et en pleine confiance sur la Rod Laver Arena de Melbourne. "Je ne pensais pas que ce serait si facile pour être tout à fait honnête…", a commenté le vainqueur sur le court, face à Jim Courier, déclenchant quelques huées dans les tribunes. Pas bien méchantes. Et pour cause, Tsitsipas ne voulait pas manquer de respect à son adversaire français, seulement décrire son ressenti une fois le match terminé. Et il pouvait difficilement dire les choses autrement.

“Je peux partir si vous préférez”

Feignant de craindre la réaction un peu trop marquée de la foule présente à son match, Tsitsipas se remettait le public dans la poche en maniant l’ironie. "C’était un match spectaculaire du début à la fin…", poursuivait-il, provoquant cette fois d’immenses éclats de rire sous les yeux de son père et de Patrick Mouratoglou, très amusés par la situation. Et le joueur grec d’ajouter avec un très large sourire: "Oh mon dieu, je pense que j’ai déjà raté mon interview, qu’est-ce que je fais ici ? Je m’en vais (il fait mine de partir)." Trop tard, Stefanos Tsitsipas avait déjà mis le doigt dans l’engrenage.

Impossible pour lui de s’en sortir, si bien qu’au moment de reprendre son sérieux, le début de sa phrase prêtait une nouvelle fois à confusion: "Je ne savais pas quelle était sa tactique, mais…", expliquait-il, sans pouvoir terminer, ni dire quoi que que ce soit d’autre sans que cela soit mal interprété. "Je peux partir si vous préférez", lâchait-il en conclusion de cette première partie d’interview un peu particulière. Pour le retour du public à Melbourne, Tsitsipas aura en tout cas été servi en termes d’interaction. Et c’est aussi bien comme ça. Une chose est sûre, le Grec ne partira pas fâché avec les Australiens.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Rédacteur