RMC Sport

Bartoli : « Je revis »

Marion Bartoli, finaliste en 2007, a dit avoir le sentiment de revivre dans la foulée de sa victoire au 2e tour de Wimbledon sur l'Ukrainienne Tatiana Perebiynis (6-2, 7-5).

« Je suis revenue. J'ai été momifiée pendant six mois, mais je revis. De janvier jusqu'à l'approche de Roland-Garros, je dormais quinze heures par nuit et je me réveillais avec l'impression d'avoir fait une nuit blanche. Je n'avais plus l'énergie de rien faire, même les choses les plus basiques comme sortir faire du shopping. C'était de l'épuisement général. L'année 2007 m'a demandé beaucoup physiquement, mais aussi mentalement. Je suis partie de tellement loin pour entrer dans le Top 10, faire une finale de Grand Chelem... Et même après, malgré une blessure à un genou, j'ai voulu continuer. J'ai poussé la machine tellement loin ».

La Française s'est également félicitée d'avoir pu réagir après s'être fait prendre deux fois son service dans la 2e manche contre Perebiynis et de s'être retrouvée menée 5 à 2 avant d'enchaîner par cinq jeux consécutifs. « Je ne frappais pas bien la balle au début du deuxième set. Et le vent s'est levé. J'ai perdu mon rythme et je l'ai laissée revenir dans le match. C'était important d'être capable de revenir malgré ces deux breaks de retard. J'ai serré les boulons pour faire 7-5 malgré le passage à vide. A moi de ne pas répéter cette erreur lors du prochain match ».

La rédaction