RMC Sport

Des spectateurs expulsés de Roland Garros pour paris en ligne

Cette année, la FFT a interdit les paris sur Internet depuis les courts. Deux spectateurs ont fait les frais de ces nouvelles mesures.

A Roland Garros, on ne plaisante pas avec le règlement. Et encore moins avec le nouveau. Deux spectateurs ont ainsi été exclus des stades. Avec leur ordinateur portable, ils misaient sur des sites de paris sportifs étrangers. Une activité qui est prohibée cette année pendant les Internationaux de France.
« Les paris en ligne et les montants colossaux qu'ils attirent sont une menace pour l'intégrité de notre sport » prévient Alain Riou, directeur général adjoint de la Fédération française de tennis (FFT). Les organisateurs craignent en effet que la proximité des spectateurs avec les joueurs ou les médecins permettent la fuite d'informations de première main, utiles pour miser massivement sur un match. Voire en truquer l'issue.

Des ordinateurs bridés
« Nous avons pris des mesures contre les risques de corruption en interdisant aux participants du tournoi, aux personnes accréditées et aux spectateurs de parier sur internet à l'Intérieur de Roland Garros » explique le directeur général adjoint.
Dès l'accès au stade, des affichettes en langues anglaise et française préviennent les aficionados de la balle jaune que les paris en ligne sont prohibés sur Internet comme sur les mobiles. Un règlement qui vaut pour tout le monde, joueurs compris. D'ailleurs, les ordinateurs mis à la disposition des tennismen ou de la presse ont été bridés afin qu'ils ne puissent accéder aux sites de paris.
Sur les cours, ordinateurs portables et téléphones mobiles ne sont ni confisqués, ni bridés, mais la sécurité veille visiblement au grain.