RMC Sport

Djoko-vic fait, bien fait !

Novak Djokovic affrontera Nadal en finale

Novak Djokovic affrontera Nadal en finale - -

Pour la première fois, le Serbe atteint la finale à Paris, après avoir facilement battu Roger Federer (6-4, 7-5, 6-2). Face à un Nadal au sommet de sa forme, il tentera de réaliser le « Djoko Slam » (4 tournois du Grand Chelem en deux ans).

Les deux meilleurs joueurs du monde du moment se retrouveront donc dimanche pour la finale hommes de Roland-Garros. Vendredi après-midi, alors qu’à Varsovie, Polonais et Grecs donnaient le coup d’envoi de l’Euro de football 2012, Novak Djokovic, n°1 mondial, a fait respecter la hiérarchie en battant Roger Federer (n°3) en trois manches (6-4, 7-5, 6-2) et un peu plus de 2 heures. Sans impressionner, le Serbe a su profiter des nombreuses fautes directes de son adversaire, visiblement perturbé par les bourrasques de vent qui s’abattaient sur le court Philippe Chatrier. Est-ce uniquement la faute à Eole ?

Federer, qui n’a plus remporté un tournoi du Grand Chelem depuis l’Open d’Australie en 2010, soit neuf levées, cale en demies comme en 2005.Vainqueur quatre ans plus tard des Internationaux de France pour la seule fois de sa carrière, quand un Nadal en lambeaux quittait le tournoi au stade des huitièmes, le Suisse ne s’est toujours pas imposé Porte d’Auteuil face à des adversaires en pleine possession de leurs moyens. Il quitte donc le tournoi prématurément, lui qui s’était par ailleurs hissé quatre autres fois en finale. Pour autant d'échecs (en 2011, 2008, 2007 et 2006) contre l’ogre de Manacor.

La revanche de l’Open d’Australie

L’Espagnol, facile vainqueur de Ferrer (6-2, 6-2, 6-1), ira chercher une septième couronne record (soit mieux que Borg), tandis que le Serbe, en quête de son premier succès sur la terre ocre parisienne, peut entrer de plein-pied dans l’histoire du tennis en réalisant le « Djoko Slam ». C'est-à-dire remporter les quatre tournois majeurs à cheval sur deux ans. Un exploit que seuls Donald Budge et Rod Laver sont parvenus à réaliser.
Autant dire que « Nole » a de quoi fouler le Central dimanche archi motivé. Battu à l’Open d’Australie au terme d’un match d’anthologie (5-7, 6-4, 6-2, 6-7, 7-5), Nadal a une revanche à prendre. Ça promet !