RMC Sport

Dominguez : « Ferrer manque d’expérience »

Patrice Dominguez, membre de la Dream Team RMC

Patrice Dominguez, membre de la Dream Team RMC - -

Patrice Dominguez, membre de la Dream Team RMC, n’accorde que peu de chances à David Ferrer d’inquiéter Rafael Nadal en finale de Roland-Garros, dimanche. Pour lui, l’expérience du Majorquin à ce stade devrait faire la différence dans ce duel 100% espagnol.

David Ferrer peut-il empêcher Rafael Nadal de remporter dimanche un huitième Roland-Garros ? Pour notre consultant tennis Patrice Dominguez, l’issue de la rencontre ne fait guère de doutes… « Ce match, c’est presque la finale du championnat d’Espagne. Rafael Nadal va affronter son numéro 2, son partenaire en Coupe Davis, un joueur contre qui il n’a jamais perdu une finale ou un match important depuis plusieurs années. Ferrer a sérieusement inquiété le septuple vainqueur de Roland-Garros le mois dernier à Madrid. Ça n’avait tenu qu’à quelques centimètres, au bout d’un point incroyable, mais encore une fois, "Rafa" avait remporté ce match. »

« Ici, c’est encore différent. C’est la terre de Nadal, son jardin, son territoire, c’est là qu’il a bâti son tennis, sa réputation, son invincibilité. D’ailleurs, il a remporté toutes ses finales à Roland-Garros, depuis la première, il y a 8 ans contre Puerta. Nadal a aussi l’expérience pour lui. C’est cette expérience qui va peut-être manquer à Ferrer qui dispute, lui, sa première finale en Grand Chelem. »

« Un match historique pour Nadal »

« Si on regarde les statistiques, si on regarde l’Histoire, on se dit que "le pou" n’a que très peu de chances de remporter ce titre. Mais à son âge, 31 ans, ce sera une partie extraordinaire à jouer, et s’il joue sa chance à fond, il peut inquiéter Nadal, voire lui prendre un set. Pour "Rafa", c’est un match historique parce qu’il peut entrer dans la légende du sport. En remportant ce huitième Roland-Garros, il deviendrait le seul joueur de l’histoire du tennis depuis 1876 à gagner huit fois le même tournoi du Grand Chelem en simple. »

A lire aussi :

Ferrer, champion anonyme

Santoro : « Ferrer en finale, c’est amplement mérité »

Dominguez : « Tsonga était perdu sur le court »