RMC Sport

Glaçons, crampons, collection : cinq choses à savoir sur le couple Schweinsteiger-Ivanovic

-

- - -

Parce que Roland-Garros, c’est du tennis, mais parfois du glamour, voici tout ce que vous devez savoir sur le couple Ana Ivanovic - Bastian Schweinsteiger, qui a attiré tant de gros plans depuis le début de la quinzaine.

Avec « Schweini », l’amour dure sept ans

Ana Ivanovic a pris la place de Sarah Brandner dans le cœur de Bastian Schweinsteiger. « Schweini », en couple avec le mannequin allemand depuis sept ans, s’affichait encore avec elle au Mondial brésilien. Mais le fameux cap des sept années n’a pas été franchi dans la félicité, et Ana Ivanovic n’y est sans doute pas pour rien. Le milieu bavarois a rencontré la Serbe lors d’une soirée organisée par la joueuse de tennis Andrea Petkovic, peu de temps après la finale de la Coupe du monde. Vous le saurez messieurs, un trophée planétaire, ça aide pour draguer.

Des débuts glacés

Si les débuts exacts de la naissance du couple de champions restent indéterminés, les futurs tourtereaux se chauffaient déjà au mois d’août… à coups de glaçons. Ivanovic, qui sait qu’un coup droit long de ligne ne suffit pas toujours à séduire un homme, a ainsi nominé son champion du monde au Ice Bucket Challenge. Et Schweinsteiger a mis les petits plats dans les grands en relevant le défi, avec un peu d’humour et des petits enfants. Imparable.

Schweinsteiger se cramponne déjà

Bastian Schweinsteiger (8 fois champion d’Allemagne, champion du monde, triple finaliste de la C1 et finaliste de l’Euro), n’est pas homme à changer une méthode qui gagne. Lui qui avait fait inscrire « Sarah 31 » (le prénom de sa compagne associé glamoureusemsent à son numéro de maillot) sur ses chaussures il y a quatre ans a récidivé, en modifiant légèrement son concept histoire de ne pas passer pour un gougeât, pour sa belle Ana. Il a dans un premier temps rayé Sarah au feutre, en bon gentleman. Puis, au mois de janvier, il a fait graver sur ses nouveaux crampons « 31/7 duso » devant le drapeau serbe : 31 pour son numéro au Bayern, 7 pour son numéro en équipe nationale (ne serait-il pas un peu mégalo ?), et duso, qui signifie « chérie » en Serbe.

Ivanovic agrandit sa collection

Si « Schweini » est un brin fétichiste de la chaussure, Ana Ivanovic a aussi son vice. Mademoiselle fait dans le sportif. Après Fernando Verdasco (tennis), Adam Scott (golf) et Ivan Paunic (basket), Ivanovic épingle un footballeur à sa collection. Les champions de curling n’ont plus qu’à se tenir prêts.

L’amour à la Une

Comme toute belle relation qui se respecte, l’histoire Schweinsteiger-Ivanovic a été véritablement officialisée par… l’avocat du joueur, en février 2015. Mais la Une de Bild (toujours au cœur de l’actualité sportive) de septembre 2014 nous avait déjà mis la puce à l’oreille : qui met un chapeau pareil sans être en amoureux ?

-
- © -

Et dire que Scweini sert toujours à la cuillère...