RMC Sport

Hingis : « Un tournoi féminin incroyable »

Martina Hingis

Martina Hingis - -

Retraitée depuis 2007, Martina Hingis, qui n’a jamais réussi à remporter Roland-Garros, défend le niveau actuel du tennis féminin et ce dernier carré énigmatique. L’ancienne numéro 1 mondiale s’attache à en retenir les bons côtés.

Martina, on a du mal à s’y retrouver dans ce tableau de Roland-Garros…

A certains moments, on dit que ce n’est pas bien quand il y a une hiérarchie et là, on est en train de critiquer cela. Le niveau est tellement haut que si on n’est pas dans un bon jour, on ne peut pas gagner. Surtout pas dans un Grand Chelem où toutes les joueuses sont prêtes à jouer leur meilleur jeu. On l’a vu avec Azarenka qui s’est battue dès le premier tour pour se qualifier. Et quand tu es en difficulté dès le premier tour, c’est compliqué d’enchainer. Il n’y a que Sharapova qui est la favorite pour le moment.

On voit des joueuses qu’on n’a pas l’habitude de voir. Le tennis féminin évolue-t-il de façon instable ?

C’est difficile à dire. Angelique Kerber (éliminée en quarts par Sara Errani, ndlr) a par exemple vraiment évolué en une année. Elle a gagné l’Open Gaz de France à Paris et elle est n°10 mondiale. Elle a le potentiel pour battre les meilleures. Sara Errani est une petite joueuse avec du cœur. C’est un tournoi très intéressant.

Un tournoi avec des surprises puisque la tenante du titre Na Li a été éliminée par la 142e à la WTA, Yaroslava Shvedova…

Je connais la joueuse depuis plusieurs années. Pendant les qualifications, elle jouait très bien, elle s’est retrouvée en quarts (battue par Maria Sharapova) et c’est énorme. C’est ouvert comme tournoi et on retrouve les joueuses qui sont performantes sur terre battue. On voit vraiment la différence entre ici et les autres tournois.

Finalement, ce n’est pas si facile de conserver sa place de n°1 mondiale…

Oui, c’est un peu ça. Je ne sais pas. Avant, on voyait tout le temps les même visages. Là, ça change un peu. Après je pense que si Azarenka se remet de sa défaite à Roland et se prépare bien pour Wimbledon, elle reste la numéro 1 incontestable. Mais les autres ne dorment pas derrière (rires.)

Quel bilan feriez-vous de ce Roland-Garros féminin ?

C’est un tournoi incroyable, on voit énormément de nouveaux visages. Il y a tellement de nouvelles joueuses. Les fans de tennis doivent les connaitre mais pas le grand public. Il y a des joueuses comme Kerber ou Errani qui se révèlent. Sharapova est passée malgré un match dur et c’est bien pour le tournoi. C’est intéressant.