RMC Sport

Mahut a bousculé le « maître »

Nicolas Mahut et Roger Federer

Nicolas Mahut et Roger Federer - -

Battu en quatre sets par Roger Federer (6-3, 4-6, 6-2, 7-5), Nicolas Mahut a livré une belle bataille face au numéro trois mondial, devant un public du Central euphorique. Un souvenir qui restera longtemps gravé dans la mémoire du Français.

Si près, si loin… Difficile pour Nicolas Mahut de s’arrêter sur un sentiment après sa défaite face à Roger Federer, ce vendredi. Opposé au Suisse, le Français ne pouvait imaginer tirage beaucoup plus compliqué pour son troisième tour à Roland-Garros. Difficile également d’imaginer une rencontre plus prestigieuse que celle face à l’homme aux 16 Grands Chelems. Si l’enfer lui était promis sur le Central, l’Angevin a finalement épicé la rencontre. Pas impressionné, le 89e joueur mondial a même joué crânement sa chance.

Malgré la perte logique du premier set (6-3), le Français a eu un sursaut d’orgueil digne des plus grands. En haussant son niveau de jeu et en profitant de la soudaine imprécision du Suisse, Mahut a réussi à remporter la deuxième manche (6-4). Un petit exploit, puisque lors de leurs trois confrontations précédentes, jamais il n’avait pris la moindre manche contre « RF ». « Peu de personnes avaient parié que je serais à un set partout avec Federer », glisse-t-il. Dans son style toujours offensif de spécialiste du jeu sur gazon, Mahut a ensuite coincé dans le troisième acte (6-2), avant de s’accrocher mais de définitivement lâcher prise dans la dernière manche (7-5).

Federer : « Content de m'en être sorti »

Proche d’emmener le Suisse dans un cinquième set, Mahut est en tout cas ravi de sa performance face au vainqueur de l’édition 2009. « J’ai fait mon match, souligne-t-il. J’avais dit que, pour gagner, il fallait que je fasse le meilleur match de ma carrière et que lui fasse un match moyen. Il a fait son match moyen et moi je n’étais pas loin. » Surtout connu du grand public pour son match marathon face à John Isner, au premier tour de Wimbledon 2010 (11h05, 70-68 dans le 5e set), Mahut a également apprécié le soutien du public, venu très nombreux sur le Central pour le soutenir et pour voir « maître Roger » à l’œuvre.

« J’ai profité du Central. J’avais peur qu’il m’écrase au départ, mais finalement je me suis tout de suite senti à l’aise sur ce court, avoue-t-il. J’ai senti qu’au fur et à mesure, le public y a cru un petit peu et a commencé à me soutenir. A la fin du quatrièmeset, c’était fort. » En plus d’une énorme ovation à sa sortie du court, le joueur de 30 ans a également reçu l’hommage appuyé de son adversaire du jour en conférence de presse. « Je trouve qu'il a bien joué. Je suis content de m'en être sorti », a lancé Federer. Une phrase qui, dans la bouche de l’ancien numéro un mondial, résume à elle seule la performance du tricolore.

Alexandre Alain avec Rémi Perrot