RMC Sport

Mathieu et sa « finale » contre Kuerten

Paul-Henri Mathieu restera comme le dernier joueur à avoir battu Gustavo Kuerten à Roland-Garros. L’Alsacien revient sur cette rencontre.

Drôle d'ambiance pour un premier tour de Roland-Garros, dimanche, entre le Français Paul-Henri Mathieu et le triple vainqueur du tournoi en 1997, 2000 et 2001, Gustavo «Guga» Kuerten. Bien sûr le Brésilien, tombé au-delà de la millième place au classement mondial, n'a pas pesé bien lourd (3-6 4-6 2-6) face à l'Alsacien. Mais le public parisien n'a pas oublié son histoire d'amour avec Guga et n'a eu de cesse de soutenir son ancienne idole, même opposée à un joueur français.
Paul-Henri Mathieu, qui était déjà le dernier joueur a avoir vaincu Pete Sampras sur terre battue, a su rester concentré et a savouré à sa juste valeur ce moment très particulier : « J’avais l’impression de jouer une finale, ici, à Roland. C’était un moment très spécial. On a eu de la chance : le court était plein, on jouait un dimanche. »

D'ailleurs, le Français a parfois dû s'employer quand l'ancien patron de la terre battue retrouvait, par intermittence, ses coups de génie, comme ce revers le long de la ligne que beaucoup de joueurs lui envient. Kuerten, c'était une référence sur le circuit : « Si j’avais pu créer Guga je l’aurais fait », lâche avec admiration Paul-Henri Mathieu.

Quant à la sortie de scène de l'ancien numéro un mondial, PHM avoue que, lui aussi, il en gardera un souvenir fort : « Je pense qu’il rêvait d’une fin comme ça. Je suis très content pour lui. Je suis vraiment content d’avoir participé à ça. Ce sont des moments assez spéciaux. Je m'en souviendrai jusqu’à la fin. »

La rédaction