RMC Sport

Monfils : « Je rêve d’une night session »

Monfils dispute le premier 8e de finale à l'US Open de sa carrière.

Monfils dispute le premier 8e de finale à l'US Open de sa carrière. - -

Débarrassé de l’Argentin Nalbandian, le Français affronte ce lundi Martin Fish en 8es de finale. En toute décontraction, le jour de ses 22 ans.

Gaël Monfils, un match plein contre David Nalbandian, un joueur de gros calibre. C’est bon pour votre moral ?
J’ai fait un bon match, avec quelques petites sautes de concentration, mais très vite rattrapées. C’était très physique, 2h15 de match, j’ai puisé, et en même temps c’était un bon rappel physique. C’est bien de tenir ces rencontres là. Nalbandian est un joueur pas facile à battre en Grande Chelem. Je l’avais joué (et battu) aux Jeux olympiques, je savais à quoi m’attendre, je me suis un peu aidé de ça, et ça a payé.

Vous réalisez votre meilleur parcours à New-York (sorti au 2e tour en 2006). Etes-vous satisfait ?
Je ne compte pas m’arrêter là. Je suis content de ce qui m’arrive, mais mon objectif est toujours d’aller en finale, et pourquoi ne pas gagner le tournoi.

Le public américain aime les showmen. C’est quelque chose qui vous porte ?
J’aime bien quand le public est présent, et ici c’est le cas. Je me sens bien. Je joue avec lui comme il joue avec moi. Contre Marty Fish, le public sera contre moi, mais à moi de faire tourner la vapeur.

Vous rêvez de jouer une night session ?
C’est une expérience que j’aimerais connaître. C’est quelque chose que j’ai vécu une fois connu en Australie contre Baghdatis. Ce serait d’autant plus cool que ce serait mon anniversaire.

Seriez-vous impressionné de jouer sur le court central ?
Je n’ai jamais joué dessus. Ça va être de toute façon un gros match, avec plein de personnes, c’est un match de tennis qui va être très dur à gagner. Mais j’ai avant tout les pieds sur terre. Je joue pour la victoire.

La rédaction - Eric Salliot