RMC Sport

Simon : « Je me sentais proche de la victoire »

Gilles Simon

Gilles Simon - -

Défait en cinq sets par Stanislas Wawrinka (7-5, 6-7, 6-7, 6-3, 6-2) au 3e tour de Roland-Garros, Gilles Simon n’a pas caché sa déception. En menant 3-1 dans la quatrième manche, le n°2 français a laissé échapper un match qui était largement à sa portée.

Gilles, comment analysez-vous ce match qui s’est joué sur de petits détails ?

Ça a été un match très, très difficile mais un aussi match superbe. J’ai réussi à faire ce que je voulais sur le terrain tennistiquement, à bien bouger et à bien frapper. Il y a eu des passages où je trouvais que ça jouait très bien. J’espérais aussi qu’il baisse un peu son niveau mais ça n’a pas été le cas. Il a joué incroyablement et il était tellement en confiance à la fin de la rencontre qu’il frappait tout et ça rentrait. Bravo à lui.

On vous sent malgré tout très déçu…

Forcément, c’est un objectif de venir ici et de bien jouer. Je me sentais bien, j’avais de bonnes sensations. C’est un match que je peux gagner. Si on m’arrête en 3 sets, c’est moi qui suis devant (rires). Je suis passé par tous les états, des moments difficiles, des moments où je me sentais bien et proche de la victoire. Finalement, ce match m’échappe donc forcément, il y a de la déception.

Simon : « Tsonga-Wawrinka ? Honnêtement, je m’en fous »

Jo-Wilfried Tsonga va défier Stanislas Wawrinka dans une revanche du 8e de finale de la saison dernière. Comment voyez-vous cette rencontre ?

Tout de suite, honnêtement, sans être méchant, je m’en fous un petit peu. Ce sont deux grands joueurs et ils vont bien se tirer la bourre. J’aurais fait ce que je peux de mon côté pour Jo.

Quel bilan faîtes-vous de votre saison sur terre battue ?

Le bilan, c’est trop tôt pour le tirer. J’ai en tête ce match qui est décevant. J’avais la possibilité de jouer un 8e de finale qui même difficile, était à ma portée. Pour l’instant, je suis juste déçu. Le bilan se fera plus tard.