RMC Sport

Un coup à jouer pour les Français

Sacré à Wimbledon en 2006, la Française tentera de créer l'exploit en huitièmes contre la n°1 mondiale Dinara Safina.

Sacré à Wimbledon en 2006, la Française tentera de créer l'exploit en huitièmes contre la n°1 mondiale Dinara Safina. - -

Qualifiés en deuxième semaine, Gilles Simon, Amélie Mauresmo, et Virginie Razzano auront une carte à jouer face à des adversaires théoriquement à leur portée, lundi en huitièmes.

Des trois Français invités en deuxième semaine de Wimbledon, Amélie Mauresmo est celle dont la tâche s’annonce la plus compliquée sur le papier. La championne 2006, qui est montée en puissance au fil de la première semaine, a remporté samedi une victoire convaincante sur Flavia Pennetta (7-5, 6-3), qui permet d’imaginer un succès face à la n°1 mondiale Dinara Safina. Marquée par son échec en finale de Roland-Garros, la Russe n’est pas parue au mieux sur le gazon londonien. La Française a remporté en plus remporté cinq des sept confrontations avec son adversaire.

Virginie Razzano aura également ses chances face à Francesca Schiavone. L’Italienne, tombeuse de Marion Bartoli au tour précédent, est une spécialiste de la terre battue, et aucune de leurs trois confrontations, toutes à l’avantage de Schiavone, ne s’est jouée sur le gazon. La Nîmoise a en outre bénéficie d’une large plage de repos après avoir bénéficié du forfait de Vera Zvonareva, vendredi. « On est toujours triste de ne pas aller sur le terrain. D’un autre côté, je suis contente de disputer un nouveau huitième de finale après Roland-Garros », se réjouissait alors la 23e joueuse mondiale, qui tentera de décrocher le premier billet de sa carrière pour une quart de finale en Grand Chelem.

Gilles Simon, seul rescapé tricolore du tableau masculin, affrontera lui aussi un terrien, en la personne de l’Espagnol Juan Carlos Ferrero. L’ancien n°1 mondial, actuellement 70e, avait envisagé d’arrêter sa carrière il y a quelques semaines Porte d’Auteuil. Ferrero, certes régulier à Londres avec deux huitièmes et un quart de finale, devrait être à la portée de Gilles Simon, qui reverdit sur l’herbe londonienne. « Quand je me sens bien sur gazon ça me permet de frapper très fort à plat, assurait-il après son succès du tour précédent contre Victor Hanescu. Ces matches comme ça n’arrivent pas tout le temps, il faut donc en profiter. » A condition toutefois que son genou droit, victime d’une inflammation rotulienne, ne le lâche pas.

Le programme de lundi
Court central
Robin Soderling (SWE/N.13) - Roger Federer (SUI/N.2)
Dinara Safina (RUS/N.1) - Amélie Mauresmo (FRA/N.17)
Andy Murray (GBR/N.3) - Stanislas Wawrinka (SUI/N.19)

Court N.1
Venus Williams (USA/N.3) - Ana Ivanovic (SRB/N.13)
Fernando Verdasco (ESP/N.7) - Ivo Karlovic (CRO/N.22)
Tomas Berdych (CZE/N.20) - Andy Roddick (USA/N.6)

Court N.2
Elena Vesnina (RUS) - Elena Dementieva (RUS/N.4)
Daniela Hantuchova (SVK) - Serena Williams (USA/N.2)
Lleyton Hewitt (AUS) - Radek Stepanek (CZE/N.23)

Court N.3
Victoria Azarenka (BLR/N.8) - Nadia Petrova (RUS/N.10)
Dudi Sela (ISR) - Novak Djokovic (SRB/N.4)
Juan Carlos Ferrero (ESP) - Gilles Simon (FRA/N.8)

Court N.4
Igor Andreev (RUS/N.29) - Tommy Haas (GER/N.24)
Caroline Wozniacki (DEN/N.9) - Sabine Lisicki (GER)

Court N.18
Agnieszka Radwanska (POL/N.11) - Melanie Oudin (USA)
Virginie Razzano (FRA/N.26) - Francesca Schiavone (ITA)

La rédaction