RMC Sport

Un ancien arbitre accuse Noah de dopage en 1983

Yannick Noah

Yannick Noah - -

Milan Sterba s'épanche dans l'édition suisse du quotidien 20 Minutes. Selon lui, pas de doute, le Français s'est dopé lors de sa victoire Roland-Garros en 1983.

Choqué par les propos de Yannick Noah sur le dopage, l’ancien arbitre Milan Sterba affirme à l’édition suisse de 20 Minutes que le Français était dopé lors de sa victoire à Roland-Garros en 1983 : « C’était de notoriété publique que Noah prenait des produits. J’ai été témoin de ses pratiques lors de son succès à Roland-Garros. Une victoire qu’il n’aurait jamais dû conserver. » Sterba se souvient du quart de finale remporté par le Français face à Ivan Lendl. Selon lui, le tennisman s’est dopé pendant le match : «J’étais juge de ligne. Il s’est absenté du terrain à de nombreuses reprises et revenait à chaque fois avec les yeux explosés. C’était difficile de ne pas le remarquer. Quelque temps après le match, j’en ai directement parlé à Ivan Lendl. Il m’a dit: ‘Je ne comprends pas. A chaque fois qu’il revenait de pause, il cognait plus fort. Je ne sais pas ce qu’il a bien pu prendre.’ » Sterba affirme avoir gardé le silence jusqu’ici pour ne pas perdre son travail d’arbitre. Ce sont les propos de Noah dans une tribune au journal Le Monde qui l’ont poussé à sortir de son silence. Le Français a réclamé une légalisation du dopage et a avancé que le dopage était généralisé en Espagne.