RMC Sport

Dominguez : « Aujourd’hui, Gasquet marche la tête haute »

Patrice Dominguez

Patrice Dominguez - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Patrice Dominguez décrypte la métamorphose initiée depuis deux ans par Richard Gasquet, qualifié mercredi pour les demi-finales de l’US Open à l’issue d’un bras de fer contre l’Espagnol David Ferrer.

Déjà vainqueur en cinq sets au tour précédent contre Milos Raonic, Richard Gasquet a remis ça en quart de finale de l’US Open contre David Ferrer (6-3, 6-1, 4-6, 2-6, 6-3), mercredi à l’US Open. « Cette victoire est une confirmation. Tout le monde pensait que l’exploit était impossible parce qu’il avait souvent craqué dans l’enchaînement des matches en raison de lacunes physiques ou mentales au moment de conclure. Même si c’était compliqué, il a fait un match plein. Il avait encore des ressources au cinquième set, après 3h30 de jeu. Il a pris le meilleur psychologiquement sur Ferrer en changeant de tactique. C’est un Gasquet plus mature et qui progresse à chaque sortie.

A 27 ans, on a encore l’avenir devant soi. Marion Bartoli a gagné son premier Grand Chelem à Wimbledon à 28 ans. Ce qu’il a montré durant cet US Open lui permet d’envisager de reprendre une progression stoppée pendant quelques années. Depuis trois ans, il travaille avec deux coaches (Sébastien Grosjean et Riccardo Piatti) et ce travail porte ses fruits. Il est dans un équilibre qui lui a permis d’oublier l’aspect physique de son jeu. Il a montré qu’il était capable de tenir deux matches très durs à deux jours d’intervalle. »

« Une victoire sur lui-même »

« On a parfois raillé sa timidité, son manque d’ambition. On pensait que c’était un joueur incapable de jouer avec son cœur. En sauvant une balle de match contre Raonic et en éliminant Ferrer, qui l’avait battu huit fois sur neuf, Richard Gasquet a montré qu’il était capable de s’arracher pour aller gagner une partie au bout de l’effort. C’est une victoire sur lui-même. Il est en train de se stabiliser. C’est fini le Richard qui portait une casquette à l’envers et se cachait un peu aux changements de côté face aux grands joueurs. Aujourd’hui, il marche la tête haute. »

A lire aussi :

>> Gasquet, c’est grand !

>> Pioline : « Gasquet montre beaucoup plus de caractère »

>> Toute l'actualité du tennis

RMC Sport