RMC Sport

Gasquet : « C’est fabuleux ! »

Richard Gasquet

Richard Gasquet - -

Pour la première fois depuis 2007, Richard Gasquet s’est qualifié pour les quarts d’un tournoi du Grand Chelem, lundi soir face à Milos Raonic (6-7, 7-6, 2-6, 7-6, 7-5). Un grand soulagement pour le Français, qui affrontera David Ferrer en quarts.

Richard, quelle est votre réaction après cette très belle victoire ?

C’est fabuleux ! J’ai vraiment pensé à Roland-Garros, où j’ai eu le même style de match (face au Suisse Stanislas Wawrinka, ndlr), avec beaucoup d’échanges et un gros combat physique. Je ne voulais pas perdre deux fois de suite ! Ça aurait été terrible… Cette fois, ça a penché de mon côté. Je me suis vraiment battu jusqu’au bout. C’est clair que c’est un match fabuleux pour moi.

Où êtes-vous allé chercher ce match ?

J’ai l’habitude des matches en cinq sets. Ça fait longtemps que j’en joue. Mais c’est vrai que j’ai souvent eu des difficultés et il m’est arrivé d’en perdre pas mal, surtout le dernier à Roland-Garros qui était terrible. L’expérience m’a servi. Je sais qu’il faut se battre jusqu’au bout. Ça a été un match énorme, j’ai sauvé deux balles de match (une balle de match, ndlr). Ça fait du bien de le gagner car ça aurait été très très dur de le perdre.

Vous êtes-vous vu perdre ?

Je n’ai pas eu le temps de me voir perdre. Mais c’est sûr que c’était difficile. J’ai des balles de break que je ne concrétise pas au 5e set, une balle de match à sauver. C’était très dur. Ça vraiment été un match incroyable aujourd’hui. Le public était là et m’a beaucoup soutenu. Je suis très heureux d’avoir pu gagner ce match.

Vous avez résisté à ce serveur fou (39 aces, 102 coups gagnants). La clé de ce match était de ne jamais rompre ?

J’ai été fort physiquement, j’ai très bien couru, j’ai tenu et je fais ce tie-break au 4e set. Il y a eu un énorme 5e set, avec beaucoup de points gagnants. Ça jouait très bien des deux côtés. C’était un vrai match de Grand Chelem. J’ai vraiment pensé à Paris et je ne voulais pas perdre deux fois de suite. Je voulais vraiment que ça tourne de mon côté. C’est arrivé et ça fait vraiment plaisir.

Avez-vous changé quelque chose dans votre jeu ?

J’ai essayé de tenir. Je sentais que j’étais mieux que lui physiquement. C’est vrai qu’il a un service incroyable. Ça aurait pu tourner des deux côtés. J’ai un peu de réussite au tie-break dans le 4e set. Je me suis énormément battu, surtout au 5e set. Il y avait encore une humidité de folie. Donc, c’était encore très dur physiquement. Mais cette fois, je suis content d’être fatigué avec une victoire.

Êtes-vous surpris par cette performance ?

J’ai fait le même match à Roland-Garros. Donc, je sais que j’en suis capable. Il n’y a pas de problème avec ça. Je sais que je me bats jusqu’au bout. Après, je me suis surpris en gagnant ce match. Ça fait du bien que ça tourne de mon côté.

On ne pourra plus vous dire que vous êtes maudit en huitièmes de finale ...

Ça ne fait pas de mal ! Ça fait 15 fois de suite qu’on se parle au même micro avec un huitième. Ça fait super plaisir d’être en quarts, surtout avec un match pareil. Je suis très heureux d’avoir pu gagner, c’est fabuleux. Je suis quand même très fatigué, mais c’est vraiment une très très belle victoire.

A lire aussi :

>> Dominguez : « Gasquet a changé »

>> Gasquet, encore raté

>> US Open : Nadal et les autres

La rédaction