RMC Sport

Ivanovic n’y arrive plus

Ana Ivanovic

Ana Ivanovic - -

Balayée par Kim Clijsters en deux sets (6-2, 6-1), en huitième de finale de l’US Open, l’ex-numéro un mondiale peine à retrouver son niveau.

En 2008, elle remportait Roland-Garros et s’emparait dans la foulée de la place de numéro un du classement WTA. Un peu plus de deux ans plus tard, Ana Ivanovic est 40e… Bien loin du niveau qui fut le sien dans ses années fastes. Comme si sa victoire en Grand Chelem avait mis un coup d’arrêt à sa carrière. Avec ses trois succès, contre Makarova, Zheng et Razzano, la jolie Serbe semblait pourtant revenir en forme, cette semaine, sur les courts de Flushing Meadows. Mais contre un adversaire de la taille de Kim Clijsters, elle n’a pas fait long feu en huitième de finale. Deux petits sets (6-2, 6-1) en à peine 59 minutes de jeu ont suffi à la Belge pour s’imposer. « Aujourd’hui, j’ai simplement été un peu lente », lâche d’abord Ivanovic.
Avant de se risquer à une analyse un plus poussée. « Je pense que les nerfs ont lâché, glisse-t-elle sous forme d’aveu. C’était comme si j’étais à nouveau sur le devant de la scène. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu ce sentiment. Beaucoup d’émotions sont revenues et je me suis sentie un peu lente et un peu… en dehors. » A seulement 22 ans, la Serbe s’est laissé happer par la nostalgie de ses belles années. Le contraste avec son adversaire du jour est saisissant. Absente des courts pendant deux ans après sa grossesse en 2007, Kim Clijsters effectue un retour plus que convaincant. Ivanovic, elle, n’avance plus, au grand dam de ses (très) nombreux fans.

C. Z.