RMC Sport

Llodra : « Je ne veux pas m’arrêter là »

Michael Llodra

Michael Llodra - -

Pour la première fois en onze participations, Michael Llodra s’est qualifié pour le troisième tour de Wimbledon. Le Français, qui affrontera le Taiwanais Yen-Hsun Lu au prochain tour, espère se qualifier en deuxième semaine.

Pour la première fois de votre carrière, vous vous êtes qualifié pour le troisième tour de Wimbledon. Est-ce un soulagement ?

Je suis satisfait. C’est bien d’avoir conjuré le sort mais je n’ai pas envie de m’arrêter là. J’ai encore une belle carte à jouer au prochain tour contre (Yen-Hsun) Lu. Ce ne sera pas un match facile puisqu’il vient de battre Troicki trois sets à zéro et il a fait un quart de finale l’année dernière ici. Je l’avais battu au tournoi du Queen’s il a quatre ans. C’est un très bon joueur qui est en confiance sur cette surface. Il vient de battre deux joueurs très solides : Robredo et Troicki. Il faudra que je sois agressif mais c’est jouable. Je vais tenter ma chance.

Etait-ce une anomalie de ne jamais vous avoir retrouvé au troisième tour à Wimbledon ?

Je m’étais mis pas mal de pression dans la passé. J’ai aussi souvent été blessé pendant les périodes sur gazon. J’ai un peu de malchance et pas beaucoup de réussite. J’espère que ça va bien se passer et que j’avais pouvoir aller en deuxième semaine.

Vous avez pourtant les caractéristiques pour bien jouer sur le gazon…

Oui mais beaucoup de choses entrent en compte : il y a le jeu mais aussi le tirage au sort. Ce n’est que la deuxième fois que je suis tête de série donc je suis protégé. Je me sens bien sur cette surface mais il faut pouvoir en profiter.

Est-ce important pour vous d’atteindre la deuxième semaine ?

C’est toujours excitant d’atteindre une deuxième semaine mais je ne me focalise pas dessus. Ce n’est pas la fin du monde si je perds ce match. J’essaie de prendre ça avec pas mal de recul.