RMC Sport

Mahut loupe sa revanche

Acte II manqué pour Nicolas Mahut

Acte II manqué pour Nicolas Mahut - -

Opposé mardi à l’Américain John Isner, le Français n’a pas été à la hauteur des attentes nées de leur extraordinaire confrontation un an plus tôt ici même à Wimbledon. Bilan mitigé pour l’ensemble du clan tricolore.

L’acte II du match de légende entre le Français et John Isner a accouché d’une souris verte sur le gazon londonien. Un an après avoir signé la rencontre la plus longue en Grand Chelem en 11h05 de jeu sur trois jours, avec un cinquième set bouclé… 70-68, le tout à l’avantage de l’Américain, les deux protagonistes n’ont pas renouvelé l’exploit, loin s’en faut. La faute au Français, qui a joué sur les talons ce deuxième tour disputé sur le cours n°3. Nicolas Mahut a plié sous le service surpuissant de son adversaire, et l’affaire a été pliée en trois manches (7-6, 6-2, 7-6), et 2h03. La balle de match qui s’achève sur une seizième et dernière faute directe est à l’image d’une prestation en dedans de l’Angevin (6 doubles fautes). A l’image de Mahut, Arnaud Clément, Jérémy Chardy, Benoît Paire, et Kenny De Schepper chez les messieurs, et Aravane Rezaï, Alizé Cornet, et Stéphanie Foretz chez les dames ont pris la porte.

Bonne journée en revanche pour Jo-Wilfried Tsonga, tombeur facile du Japonais Go Soeda (6-3, 7-6, 6-2), Mickaël Llodra, vainqueur du Britannique James Ward (6-3, 7-6, 6-3), Gilles Simon, qui a bouclé son duel franco-français entamé la veille face à Edouard Roger-Vasselin (4-6, 6-4, 6-3, 7-6), tout comme Adrian Mannarino contre l’Irlandais Conor Niland (4-6, 6-4, 7-6, 3-6, 6-4). Dans le tableau féminin, Marion Bartoli, vainqueur à Eastbourne, poursuit son idylle avec la capitale anglaise grâce à sa victoire expéditive sur la Tchèque Kristýna Plísková (6-0, 6-2). Succès émouvant pour Virginie Razzano, contre l’Indienne Sania Mirza (7-6, 2-6, 6-3), qu’elle a dédié à son compagnon, décédé peu avant Roland-Garros.