RMC Sport

Wimbledon - Chardy : « Jouer ma chance à fond »

Jérémy Chardy

Jérémy Chardy - -

Vainqueur au 2e tour de l’Allemand Jan-Lennard Struff, Jérémy Chardy sera opposé samedi à Novak Djokovic. Le Français, qui a perdu ses 6 matches face au numéro 1 mondial, estime avoir plus d’arguments, cette fois, pour le faire tomber.

Jérémy, vous avez été accroché par Jan-Lennard Struff (6-2, 5-7, 7-6, 7-6). Comment l’expliquez-vous ?

J’étais vraiment surpris du niveau de jeu de mon adversaire. Je ne le connaissais pas du tout. Je trouve qu’il a vraiment bien servi tout le match. Il a tenté sa chance à chaque fois. Ça a été difficile. J’ai su rester solide et être là aux moments importants.

L’arrêt de votre match jeudi soir à cause de la pluie a donc été bénéfique ?

Elle m’a fait du bien. Hier (jeudi), j’avais bien commencé. J’ai gagné le premier set assez facilement. Dans le deuxième, j’ai eu des occasions dès le début du set. Je sentais que j’avais le dessus sur lui. Je ne les ai pas saisies et j’ai commencé à me frustrer. J’ai fait des mauvais choix et je me breake tout seul. Je suis à un set partout et un peu énervé. Alors, c’est une bonne chose que le match se soit arrêté. J’ai pu me calmer.

C’est Novak Djokovic qui se présentera au 3e tour face à vous. Un adversaire qui mène 6-0 dans vos confrontations…

Je sais. Ce n’est pas facile (Djokovic a remporté les 14 sets qu'il a disputé face à Chardy, ndlr). Il sait exactement comment je joue. Les deux premières fois où je l’ai joué, il y avait encore des interrogations sur mon jeu. J’avais fait des sets accrochés. Je l’avais mis en danger. Maintenant, il a l’avantage. Ça fait plusieurs fois qu’il me bat et les dernières fois, c’était assez sévère. Il va falloir que je prépare bien ce match. Je vais essayer de le préparer un peu différemment.

C’est-à-dire ?

Il va falloir que je change quelque chose pour essayer de le gêner. Si j’ai une occasion, il faudra que j’y aille vraiment à fond pour ne rien regretter. Il faut surtout que je rentre sur le court en me concentrant sur ma mise en jeu. Mes jeux de service vont être très importants. A chaque fois, c’est là qu’il me gêne le plus. Il retourne très bien et m’agresse. J’aime bien m’engager dans le court avec mon service et lui me met la pression d’entrée. Il va falloir que je sois vigilant à ça demain (samedi).

Vous avez aussi mûri dans son jeu…

Ce qui est différent, c’est que je joue mieux que toutes les fois où je l’ai joué. Je suis mieux partout. Ce sera ma petite surprise. Je suis en confiance. Ce sera lui le favori. Je n’aurai pas grand-chose à perdre. Il faudra vraiment que je prenne ma chance dès le début.

D’autant que ce Wimbledon est marqué du sceau de la surprise pour le moment…

Il y a eu beaucoup de surprises. Il faut jouer sa chance à fond. J’essaie d’y croire à chaque fois que je joue contre les meilleurs. J’apprends de toute façon toujours de mes matches quand j’affronte les plus forts. Cette année, j’ai battu Del Potro. C’est quand même un grand joueur aussi. Si je me sens bien et que lui est un peu moins bien, j’aurai ma chance. Il faudra la saisir.

A lire aussi

L'actu de Wimbledon

Revivez la 5e journée

Llodra, un forfait et ça repart

Propos recueillis par Eric Salliot, à Wimbledon