RMC Sport

Wimbledon : Llodra, un forfait et ça repart

Michaël Llodra

Michaël Llodra - -

Victime d’une douleur persistante à l’ischio-jambier gauche, Michaël Llodra a jeté l’éponge au 2e tour de Wimbledon… en simple. Car présent en double quelques heures plus tard, le Français s’est qualifié, avec Nicolas Mahut, pour le 2e tour du tournoi du Grand Chelem. A la surprise générale.

« Ça peut sembler farfelu pour certains ». Complètement farfelu. On avait quitté Michaël Llodra grimaçant, se tenant la cuisse gauche, en tout début d’après-midi ce jeudi, et déclarant forfait au 2e tour de Wimbledon face à l’Italien Andrea Seppi. On a retrouvé le Français en fin de journée toutes dents dehors, en pleine accolade avec son partenaire de double Nicolas Mahut, après leur succès sur abandon sur la paire tchèque Hajek-Levinsky. Michaël Llodra aurait-il un frère jumeau ? Ou le Mousquetaire aurait-il tout simplement préféré jeter l’éponge en simple, ce qu’il avait déjà fait à trois reprises avant ce jeudi, pour privilégier son parcours en double ? Hypothèse vite entretenue en tribunes…

« Je n’ai pas privilégié le double. J’ai privilégié mon corps, a martelé le Français devant les médias. Je me suis retiré en simple parce que c’était, je pense, prendre trop de risques pour mon ischio-jambier. Ça fait maintenant trois semaines que j’ai des douleurs. J’ai déclaré forfait pour le Queen’s il y a deux semaines. Ce n’est pas suffisamment remis. En double, je prends moins des risques. » Vraiment ? « Les conditions de jeu sont rapides, poursuit Llodra. Avec mon service, je peux faire la différence. J’ai un bon partenaire, ce qui aide et en plus, on ne joue que sur une moitié de terrain. Je savais aujourd’hui qu’on jouait une équipe largement à notre portée. Sachant que Levinsky est coach depuis un certain temps maintenant… Ça n’a pas raté puisqu’ils ont abandonné à 5-4 au premier set. »

« Une belle carte à jouer avec Mahut »

7-5 contre Seppi, 5-4 contre Hajek-Levinsky : Llodra aura donc disputé 21 jeux ce jeudi. Et semble avoir une petite idée de la suite du programme. « On sait comment ça se passe, avance le Parisien. Aujourd’hui, ils se sont retirés. Ils ont annoncé du mauvais temps. Dimanche, ça ne joue pas et je peux me retrouver avec trois jours-quatre jours ‘off’. Ça ne peut être que bénéfique pour mon ischio. J’ai pesé le pour et le contre et j’ai essayé d’établir une stratégie. Pour l’instant, on a gagné, c’est déjà pas mal. » Pas mal mais farfelu tout de même, ce que concède volontiers l’intéressé… Mais il envisage quand même sérieusement un succès en double sur le gazon de Wimbledon. « Avec un peu de réussite par-ci, par-là, on a une belle carte à jouer. Sur cette surface, ça se joue à pas grand-chose. Le service compte beaucoup et avec Nico, c’est notre spécialité. On va tout faire pour y parvenir. »

A lire aussi

Wimbledon, revivez la 4e journée

Ça passe pour Gasquet

L'actu de Wimbledon

A.D avec E.S, à Wimbledon