RMC Sport

Pitkowski : « Bartoli sans son papa ne pourrait pas jouer »

Sarah Pitkowski

Sarah Pitkowski - -

« Marion ne veut pas suivre la loi qui est celle de l’ITF qui est au-dessus de la WTA et l’ATP. L’ITF dit que pour participer aux jeux, il faut avoir, entre deux olympiades, participé deux fois à la Coupe Davis ou la Fed Cup ou avoir répondu présent à la demande de sa fédé. J’utilise ses mots car ça peut être la porte de sortie de Marion. Pour elle, la fédé française a des critères trop restrictifs. En l’occurrence, elle ne peut pas venir avec son entraineur (son père) ce qui se fait dans d’autres pays. A priori elle ne jouera pas la Fed cup et ne sera pas éligible. L’ITF délivre des wild-cards et pourrait lui en délivrer une si elle s’entend bien avec sa fédé. Pour Marion, 48h sans son papa lui ferait perdre ses bases et elle ne pourrait pas jouer au tennis. »