RMC Sport

Venus Williams responsable d'un accident mortel

Venus Williams

Venus Williams - AFP

Selon la police américaine, Venus Williams, la soeur aînée de Serena, est responsable du décès d’un homme de 78 ans survenu lors d’un accident de la route le 9 juin en Floride.

La championne de tennis américaine Venus Williams a été déclarée responsable par la police de Palm Beach Gardens (Floride) jeudi d'un accident de la route qui a provoqué la mort d'un homme de 78 ans. L'accident a eu lieu le 9 juin dernier, près de la résidence principale de Venus Williams, ancienne N.1 mondiale du tennis féminin, actuellement 11e au classement WTA. Selon un rapport de la police de Palm Beach Gardens consulté par l'AFP, l'aînée des soeurs Williams s'est engagée au volant de son 4x4 dans un croisement, sans respecter la priorité. Elle a été percutée par un autre véhicule, à bord duquel se trouvait un couple.

Pas de trace de drogue ou d’alcool

La conductrice, âgée de 68 ans, et son passager, son époux âgé de 78 ans, ont été transportés à l'hôpital. La conductrice souffrait de fractures multiples et son passager d'un traumatisme crânien. Il est décédé deux semaines plus tard. La police a précisé que Williams, 37 ans, ne conduisait pas sous l'influence d'alcool ou de drogue, et qu'elle n'utilisait pas "d'appareil électronique" au moment de l'accident. La police a également indiqué que l'enquête sur les circonstances de l'accident se poursuivait.

"Un accident malheureux" selon son avocat

Dans un communiqué, l'avocat de Venus Williams a indiqué que "le rapport de police estimait que Mlle Williams roulait à 8 km/h" au moment de la collision et que sa cliente n'avait pas été inculpée. "C'est un accident malheureux et Venus tient à présenter ses condoléances à la famille qui a perdu l'un des siens", indique le communiqué. L'Américaine qui a remporté 49 titres sur le circuit féminin (WTA), dont sept en Grand Chelem, doit prendre part à partir de lundi au tournoi de Wimbledon, le troisième rendez-vous du Grand Chelem de l'année.

A lire aussi>> Caroline Wozniacki pose nue pour l'ESPN Body Issue

AFP