RMC Sport

Vendée Globe: le préfet autorise finalement une haie d’honneur pour l'arrivée des skippers

La préfecture de Vendée a finalement accepté l'organisation d'une haie d'honneur pour accueillir les skippers du Vendée Globe, dont les premiers sont attendus mercredi soir.

Comme indiqué par Ouest France, les autorités ont fini par céder sur l’absence de public à l'arrivée du Vendée Globe aux Sables d'Olonne. Il y aura bien des spectateurs pour accueillir les skippers avec des applaudissements nourris mercredi soir.

Ce qui permettra d'offrir "un peu d’humanité et de chaleur et éviter que les skippers remontent le chenal du Vendée Globe dans le froid et le silence de l’hiver", s'est réjoui au micro de RMC Sport le très investi maire des Sables d'Olonne, Yannick Moreau.

La préfecture de Vendée a autorisé la présence de 300 bénévoles, qui organiseront une haie d’honneur le long du chenal à cette occasion. Grâce à des marquages au sol, une personne sera positionnée tous les quatre mètres afin de respecter les mesures sanitaires en cette période de crise épidémique.

"C’est la solution a minima que nous avions proposé, au bout du bout, in fine, pour que les skippers puissent recevoir un accueil digne de ce nom, chaleureux, a réagi Yannick Moreau. Ce n’est pas l’accueil qu’on espérait, avec du public, parce qu'il s’agit d’une très petite jauge."

Un "accueil marin" pour les skippers du Vendée Globe

Le maire des Sables d'Olonne a remué ciel et terre pour infléchir la position des pouvoirs publics sur le sujet et obtenir cette autorisation a minima, allant jusqu’à s’adresser dans un courrier au président de la République Emmanuel Macron. Son initiative a payé.

"Ce n’est pas la solution dont on rêvait, mais c’est mieux que rien, et au moins le Vendée Globe va pouvoir reprendre un peu d’humanité et de chaleur puisqu’il y aura des clameurs, du bruit, de la lumière, et après 80 jours en mer, un accueil marin", a-t-il encore commenté à notre micro.

A la veille de l'arrivée du Vendée Globe, impossible de savoir qui sera le vainqueur parmi le groupe de cinq bateaux qui mène la course vers les Sables d'Olonne dans un sprint au suspense inédit, accentué par les compensations dont bénéficient ceux qui se sont déroutés pour sauver un concurrent.

Charlie Dalin est en tête après 79 jours et devrait arriver en fin d'après-midi ce mercredi. Derrière lui, Louis Burton (Bureau Vallée 2) et Boris Herrmann (SeaExplorer) devraient arriver dans la soirée, tandis que Thomas Ruyant (LinkedOut) est attendu en début de nuit, suivi de Yannick Bestaven en milieu de nuit/début de matinée.

dossier :

Vendée Globe

QM