RMC Sport

Vendée Globe: Samantha Davies est repartie, hors classement

Neuf jours après son abandon dans le Vendée Globe, Samantha Davies est repartie en mer ce lundi. La skipper d'Initiatives-Coeur veut finir son tour du monde, en dehors des classements pour continuer à soutenir le projet associatif qu'elle représente, permettant à des enfants souffrant de graves malformations cardiaques d'être opérés.

Le Vendée Globe est une aventure. Pas question donc de réellement abandonner pour Samantha Davies, même si la concurrente britannique a quitté officiellement la course le 5 décembre dernier. La skipper a décidé de terminer son tour du monde hors course, quelques jours après avoir été victime d'une "violente collision" avec un objet flottant non identifié.

"Il faut dépasser la peur"

"Si je ne repars pas, si je ne franchis pas ce cap, je vais arrêter la voile. Il faut dépasser ta peur", a expliqué à l'AFP Samantha Davies, pour justifier son choix de finir à sa manière le Vendée Globe. A la barre d'Initiatives-Coeur, la navigatrice veut continuer à soutenir ce projet associatif qui permet à des enfants souffrant de graves malformations cardiaques d'être opérés.

Dans l'incapacité d'assurer seule en mer les réparations de son bateau au moment de sa collision avec l'OFNI, Samantha Davies avait fait escale au Cap, en Afrique du Sud, pour réparer son monocoque. La navigatrice avait passé trois jours en mer sur son embarcation abimée, déclenchant une vague de solidarité pour lui venir en aide.

Neuf jours après son abandon, Samantha Davies est donc de retour en mer. La direction du Vendée Globe continuera de suivre la course de la concurrente britannique, l'une des six femmes du plateau, même si son bateau ne sera plus annoncé en toute logique dans les classements. Depuis le début de son aventure, 37 enfants ont déjà été sauvés grâce à l'opération solidaire porté par Samantha Davies. L'objectif est d'arriver à 60 enfants sauvés, alors qu'une opération coûte 12 000€.

dossier :

Vendée Globe

GL