RMC Sport

Briser la malédiction du Stade de France !

L'ailier parisien estime que ses coéquipiers et lui-même ont "beaucoup de choses à se faire pardonner"

L'ailier parisien estime que ses coéquipiers et lui-même ont "beaucoup de choses à se faire pardonner" - -

Le club parisien reçoit des Basques requinqués à Saint-Denis où il n’a plus gagné depuis 2007. Pour Jacques Delmas et ses joueurs, décrochés en championnat, la victoire est impérative.

Quatre défaites et un match nul ! Le bilan du Stade Français lors de ses cinq derniers matches au Stade de France est famélique. Au point que certains en viennent à parler de malédiction. La réception de Bayonne, requinqué après son beau succès face à Montauban le week-end dernier, est un tournant à ne pas rater. « C’est une match très important pour nous parce que c’est le Stade de France, affirme le talonneur Laurent Sempéré. Le président a fait ce qu’il faut. C’est une grande fête. On en est les grands bénéficiaires. On va essayer de répondre présent. Pour lui, pour le club et surtout pour nous, parce qu’on en a besoin. »

7e à cinq points de Toulon, les Stadistes n’ont pris que neuf points sur ses cinq derniers matches de Top 14. C’est évidemment trop peu pour viser une place pour les Play-offs. « On sait qu’on est en déficit de points, reconnaît l’entraîneur Jacques Delmas. On va jouer les épiciers. » « Il faut arrêter de perdre des points, poursuit le trois-quarts aile Julien Arias. Max n’a pas besoin de parler. On a beaucoup de choses à se faire pardonner. »

« On ne va pas sombrer dans la sinistrose »

A commencer par des absences notables lors de certains matches. « Il faut être beaucoup plus efficace, souligne Jacques Delmas. Il y a des moments forts dans la partie où il faut être plus exigeant. Regardez Toulon ! Dans les cinq dernières minutes, on doit trouver une touche. On ne la trouve pas et on prend dix points en suivant. » Pas question pour autant de céder à l’abattement. « On n’a jamais fait de triomphalisme lorsque l’on gagnait, affirme Delmas. Ce n’est pas parce qu’on perd deux matches d’affilée qu’on va sombrer dans la sinistrose. »

Le programme de la 15e journée de Top 14

Vendredi
20h45 : Montauban-Clermont
Samedi
14h15 : Brive-Toulouse
14h30 : Bourgoin-Castres
16h25 : Perpignan-Montpellier
16h25 : Stade Français-Bayonne
Dimanche
15h00 : Albi-Biarritz
17h05 : Racing-Toulon

La rédaction - M.A. avec L.D.