RMC Sport

JO 2016 : la banderole d'une supportrice iranienne interdite

-

- - AFP

Une supportrice a été priée de ranger sa banderole lors du match de volley masculin entre l’Iran et l’Egypte samedi aux Jeux olympiques de Rio. La jeune fan avait affiché un message réclamant l’accès aux stades pour les femmes dans son pays.

Aucun message politique, ni chez les athlètes, ni chez les fans. Le règlement du CIO est très clair et ne tolère aucune exception. Une jeune iranienne a pu s’en rendre compte samedi aux Jeux olympiques de Rio. Lors du match de volley masculin entre l’Iran et l’Egypte (3-0), Darya Safai a déployé une banderole avec l’inscription « Laissez les femmes iraniennes entrer dans leurs stades ». Un message qu’elle portait également sur son t-shirt blanc et que les agents de sécurité lui ont rapidement demandé d’enlever, selon un journaliste de l’Associated Press.

>> JO 2016 - Volley : le retourné acrobatique d'Earvin Ngapeth

« Ils ont essayé de m’impressionner avec les militaires »

« Ils ont dit qu’ils ne voulaient pas ce message devant les caméras et ils m’ont demandé de partir, témoigne la jeune brune, qui a tout de même été autorisée à assister à la rencontre dans le Maracanazinho. Ils ont même essayé de m’impressionner avec les militaires. Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive. Mais je ne vais pas abandonner parce que les femmes iraniennes continuent à se battre pour leurs droits ». Darya Safai retentera d’ailleurs sa chance dès lundi lors d’Iran-Russie (15h). Toujours en volley masculin. Une discipline à laquelle les femmes n’ont pas le droit d’assister en Iran. Comme la plupart des événements sportifs.

>> JO 2016 : le programme complet

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur