RMC Sport

Le parcours du combattant pour aller aux JO

Les volleyeurs français entament aujourd'hui leur longue marche vers les Jeux Olympiques, avec le tournoi de pré-qualification olympique d'Evora (Portugal).

Une victoire dans cette compétition à six, assez relevée, n'offrirait toutefois pas aux Tricolores leur billet pour Pékin. Elle leur donnerait seulement le droit de participer à un autre tournoi pré-olympique (celui-là directement qualificatif), en janvier à Izmir en Turquie.

Tout cela est bien complexe, mais l’entraîneur de l’équipe de France, Philippe Blain, est résigné : « Les instances sont obnubilées par créer des compétitions. Là, il y en a beaucoup trop. Mais voilà, c’est le processus. On sait ce qu’on a à faire, le nombre de matchs qu’on a à gagner pour prendre cette qualif’ olympique. [...] C’est (quasiment) un deuxième championnat d’Europe pour prendre une place aux Jeux… » (voir l’extrait sonore ci-contre)

Opposée à la Suède et à la Slovaquie aujourd'hui et demain, la France devrait sortir facilement de la poule B. Les choses devraient se corser en demi-finales et en finale contre les qualifiés de la poule A, à priori la République Tchèque et l'Allemagne.
L’objectif est clair pour Philippe Blain, "il va falloir gagner les 4 (matchs)". Pour cela, l’entraîneur français devra faire tourner son effectif : « Pour arriver dans les derniers jours avec les joueurs les plus expérimentés et le plus frais possibles, […] (je donnerais) peut-être dans un premier temps, du temps de jeu à des jeunes joueurs… » (voir l’extrait sonore ci-contre)

La rédaction