RMC Sport

Athlétisme: Amdouni se défend et nie tout dopage

Soupçonné de dopage après un reportage de la chaîne de télévision allemande ARD, Morhad Amdouni nie tout en bloc. "Il n'y a aucun fait", insiste à l'AFP le Français, champion d'Europe du 10.000m.

Morhad Amdouni, champion d'Europe du 10.000m et soupçonné de dopage dans un reportage diffusé sur la chaîne allemande ARD, a assuré ce jeudi à l'AFP n'avoir "rien à voir avec cela". "Ce n'est rien, il n'y a aucun fait", a affirmé Amdouni concernant les soupçons d'ARD, qui a notamment fait état de messages Whatsapp dans lesquels un fournisseur de produits dopants lui réclame un paiement pour de l'EPO et de l'hormone de croissance.

"Ce reportage ne m'inspire rien, à part qu'il essaie de me déshonorer. Moi, je n'ai rien à voir avec cela, ce n'est rien, il n'y a aucun fait. Je suis quelqu'un de droit, ce n'est pas croyable, a-t-il assuré au téléphone à l'AFP. Je sais que mes performances ont créé des doutes chez des gens."

Il justifie son absence aux Mondiaux

Le Corse était devenu champion d'Europe du 10.000 m en août 2018 à Berlin, avant de réaliser une grande performance lors de son premier marathon à Paris en avril (2 h 09 min 14), lui permettant de réussir les minima pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. 

"Cette personne (qui lui a envoyé le message Whatsapp révélé par ARD ndlr) je ne la connais pas vraiment, je ne l'ai vue qu'une seule fois lors d'un footing. Quand j'ai reçu son message je l'ai bloquée", a-t-il plaidé. Prévu sur le marathon des Mondiaux de Doha samedi, il avait déclaré forfait le 20 septembre, "car j'avais une élongation que je traînais depuis début juillet", a-t-il souligné.

La rédaction avec AFP