RMC Sport

Athlétisme: Teddy Tamgho annonce sa retraite

En marge du Meeting de Paris ce samedi (à suivre sur RMC Sport), Teddy Tamgho a annoncé à RMC Sport qu'il mettait un terme à sa carrière. Champion du monde du triple-saut en 2013, recordman du monde en salle, le Français va se consacrer à son nouveau métier d'entraîneur.

"La décision que je veux partager aujourd'hui, c'est que j'arrête ma carrière sportive. C'est le moment de ranger les pointes et de passer à autre chose." C'est par ces mots que Teddy Tamgho a annoncé ce samedi mettre un terme à sa carrière, au micro de RMC Sport. Une annonce faite à la fin de notre document consacré à ses derniers sorties dans le bac à sable, et confirmé dans la foulée en direct sur notre plateau.

"Il n'y a plus l'envie"

"C'est très sérieux, réagit le triple sauteur français. C'est le moment de passer à autre chose, de transmettre, d'être officiellement dans les gradins et de crier sur les athlètes plutôt que de me faire crier dessus. Il n'y a plus d'envie. Ce n'est pas une question d'âge ou de physique, c'est vraiment psychologique, insiste-t-il. Mon envie n'est plus là. J'ai envie de faire autre chose."

Présent au Meeting de Paris (diffusé sur RMC Sport), le champion du monde 2013 va se consacrer à ses activités d'entraîneur. "Déjà à Val-de-Reuil, je n'ai pas ressenti ce truc que j'avais avant, poursuit Teddy Tamgho. Cette petite folie, cette excitation. Vous venez, vous savez qu'on vous attend mais il manque ce truc qui vous a poussé dans votre jeunesse à faire de grosses performances. A partir du moment où j'ai compris que c'était compliqué, j'ai dit 'non, ma place est de l'autre côté'."

>>> Toute la Diamond League et le meilleur de l'athlé, à suivre sur RMC Sport en profitant de nos offres

Une carrière entrecoupée de blessures

Recordman du monde en salle du triple saut depuis son 17,92m aux championnat d'Europe, Teddy Tamgho aura vu sa carrière freinée par de graves blessures, notamment à la cheville, qui l'auront d'ailleurs privé de Jeux olympiques de Londres. Dans la tourmente entre 2011 et 2013 pour des problèmes extrasportifs, il avait brillé aux Mondiaux de Moscou, en remportant l'or avec un bond à 18,04m.

Quelques mois plus tard, son tibia se fracture à l'entraînement. Deux ans après, c'est son tendon d'Achille qui cède. En 2016, il doit encore renoncer aux JO pour une fracture au fémur. De retour sur les pistes depuis 2018, l'athlète de 30 ans a monté sa structure d'entraînement. "Une transition se fait depuis quelques années et c'est le moment d'officialiser, de passer de l'autre côté. Je pars le coeur léger", conclut Tamgho.