RMC Sport

Bolt, l’homme qui valait 300 000 dollars

Usain Bolt

Usain Bolt - -

L’homme le plus rapide du monde est aussi celui qui coûte le plus cher sur le circuit. Pour qu’Usain Bolt participe au meeting Areva, les organisateurs du meeting parisien ont dû débourser près de 300 000 dollars pour un seul 200 mètres.

La foudre a donc un prix. Les organisateurs de Meeting Areva, où l’homme le plus rapide de la planète a prévu de s’aligner sur 200 m vendredi soir, ont payé pour le savoir. Interrogé par RMC Sport sur le coût de la venue d’Usain Bolt, Laurent Boquillet, le directeur du meeting de Saint-Denis, ne s’est pas défilé. « C’est 300 000 dollars (environ 209 000 euros). Son tarif est unique pour s’aligner sur les meetings. » Un rapport mètre parcouru-argent gagné imbattable en athlétisme. « Mais cela vaut le coup », poursuit l’organisateur. Le stade de France devrait accueillir environ 50 000 spectateurs vendredi soir. Alors qu’il affrontera, vendredi, Christophe Lemaitre, deuxième athlète le mieux payé du meeting (environ 30 000 euros), le Jamaïcain a joué le jeu lors de son passage à Paris.

Attendu dans la capitale ce mercredi, le sprinteur est arrivé 24h avant pour répondre (de bonne grâce malgré le décalage horaire) aux nombreuses sollicitations de ses sponsors et des médias. Sans oublier de s’entraîner : on l’a vu ainsi souffrir mercredi sur la piste près de son hôtel à l’issue d’une grosse séance d’une heure, basée sur la technique du virage du 200m qu’il juge insuffisante : « Le 200 m, c’est ma distance préférée. Mais, j’ai perdu un peu de technique ces derniers temps, notamment dans les virages. Et je vais faire tout mon possible pour revenir à mon meilleur niveau d’ici aux championnats du monde. C’est tout ce qui m’importe aujourd’hui ».

Après sa séance d’entraînement, Usain Bolt est directement allé inaugurer le nouveau magasin de son équipementier dans le quartier du Marais, dans le quatrième arrondissement de Paris. Le tout avant de s’improviser DJ dans une discothèque parisienne. A toute allure, évidemment.

Florian Fieschi avec J.F.P.