RMC Sport

Bolt, une rentrée en douceur

Usain Bolt

Usain Bolt - AFP

S’il s’est imposé pour son premier 100m de l’année, samedi au Cayman Invitational, Usain Bolt n’est pas parvenu à passer sous les dix secondes (10’’05).

Quelques heures après les 9’’94 réussis par Justin Gatlin à Shanghai, Usain Bolt avait l’occasion de répliquer à son rival américain au Cayman Invitational. Mais pour son premier 100m de l’année, la megastar jamaïcaine du sprint a dû se contenter d’un chrono de 10’’05 sur la piste du Truman Bodden Sports Complex de George Town, sur les îles Caïmans.

Accroché pendant 40 mètres, le sextuple champion olympique a fait la différence à mi-course avant de relâcher légèrement sur la ligne pour s’imposer devant l'Américain Dentarius Locke (10’’12) et son compatriote Kemar Bailey-Cole (10’’18). « Ce n'est pas meilleure course, mais le principal est d'en sortir sans blessure, a commenté le recordman du monde. Je n'étais pas aussi relâché que je le voulais, mais c'est toujours difficile de reprendre la compétition et de courir vite tout de suite. »

« C'est juste un manque de compétition »

Absent en compétition depuis ses trois nouveaux titres planétaires décrochés à Pékin en août dernier, Usain Bolt se montre rassurant dans l’optique des JO (5-21 août). « J'ai juste besoin de courir plus, mon entraîneur va déterminer maintenant ce que je dois travailler, mais encore une fois, il faut juste que je cours. Plus je cours, mieux je me sens, a ajouté celui qui visera un troisième triplé olympique (100m, 200m et 4x100m) à Rio. Je ne suis jamais inquiet, je me suis retrouvé déjà dans des situations pires, c'est juste un manque de compétition, je suis un peu rouillé, je sens la différence entre ce que j'ai fait (samedi) et quand je vole en course. »