RMC Sport

Ewanjé-Epée : « Lavillenie, le masque d’argent »

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Maryse Ewanjé-Epée revient sur la médaille d’argent décrochée par Renaud Lavillenie, ce lundi, aux Mondiaux de Moscou. Une récompense frustrante pour le perchiste français, favori du concours.

« Il avait le masque Renaud, à l’issue d’un concours de saut à la perche qui lui a pourtant offert sa 10e médaille continentale ou mondiale en seulement quatre années ! Car il est de ceux qui dédaignent « tout ce qui brille » pour ne convoiter qu’un seul métal : l’or. Jamais probablement on aura vu de vice-champion du monde aussi contrit et pourtant, il était beau, ce concours remake des Jeux Olympiques ! Les premiers rôles étaient à nouveau distribués aux Allemands Raphael Holzdeppe et Björn Otto, et au Français, bien décidé à accrocher le seul trophée manquant à sa collection de titres, celui de champion du monde. Le suspense l’a même placé dans la position du premier non-médaillé pendant une longue partie du concours. Jusqu’à la libération au troisième essai à 5m89, qui l’a replacé en position de challenger, prêt à bondir vers l’objectif avoué maintes fois.

« Lavillenie et Holzdeppe vont ouvrir une nouvelle ère »

Mais à ce jeu de chats perchés, c’est Raphael Holzdeppe, celui dont tous les spécialistes disent qu’il planera dès demain bien au-delà des 6m, qui l’a emporté en franchissant au premier essai la même hauteur que Renaud. Les deux hommes, qui se respectent, s’apprécient et se défient, vont ouvrir une aire nouvelle du saut à la perche dans la décennie qui vient. A 26 et 23 ans, l’un et l’autre vont se défier encore longtemps, pour le plus grand bien (bond) de la discipline, écrasée depuis 1994 par un certain Tsar, Sergueï Bubka, qui déposé l’enjeu tout prêt des étoiles (6m14)… »

A lire aussi :

>> L’argent amer de Lavillenie

>> Lavillenie : « Je n’ai jamais été confronté à ça »

>> Valentin plus abattu que Renaud Lavillenie

Maryse Ewanjé Epée