RMC Sport

Ewanjé-Epée : « Le sacre final d’une tsarine »

Maryse Ewanjé-Epée

Maryse Ewanjé-Epée - -

Maryse Ewanjé-Epée, membre de la Dream Team RMC Sport, rend hommage à Yelena Isinbayeva. A 31 ans, la perchiste russe a remporté ce mardi le troisième sacre mondial de sa carrière devant un stade de Moscou en fusion.

« Elle a réveillé le Luzhniki Stadium, et ça n’est pas le moindre de ses exploits ! Yelena Isinbayeva est redevenue la Tsarine devant un public chaviré. A 31 ans, c’était probablement la dernière campagne mondiale pour l’icône de l’athlétisme russe, qui a annoncé son désir de maternité, avant peut-être une dernière joute olympique.

Sous les yeux de son public, la femme aux 28 records du monde a retrouvé toute sa superbe pour se défaire de la Cubaine Yarisley Silva, détentrice de la meilleure performance mondiale de l’été, et surtout de la discrète autant qu’inamovible américaine Jenn Suhr, championne olympique sortante après quinze années de « vaches maigres ». La New-Yorkaise, quatorze fois championne US, avait même poussé la provocation jusqu’à s’approprier le record du monde en salle de la Russe cet hiver (5m02).

« Yelena a éclipsé Bolt »

C’était donc loin d’être gagné pour la charismatique championne russe, qui a connu un arrêt au stand sur blessure de onze mois entre 2011 et 2012 et qui semblait en fin de règne. On l’a pourtant retrouvée, plus magnétique que jamais avec ses mimiques, ses œillades au public et ses mystérieuses incantations en bout de piste. Son saut libératoire, dès le premier essai à 4m89, était aussi somptueux qu’à l’époque de ses records du monde minutieusement millimétrés, selon un scénario inspiré par son modèle et idole, le Tsar Serguey Bubka, évidemment présent en bonne place pour assister au sacre de sa cadette.

Yelena a éclipsé pour un soir à l’applaudimètre Usain Bolt, idole de l’athlétisme mondial, et elle a enfin « mis la fièvre » à un public qui tardait à manifester sa passion depuis le début de ces championnats. Bravo Yelena et merci pour tout !

A lire aussi :

>> Isinbayeva, des adieux en or

>> Revivez la quatrième journée des Mondiaux d'athlétisme

>> Toute l'actualité de l'athlétisme

Maryse Ewanjé Epée