RMC Sport

L’imbroglio Chambers aux mondiaux

-

- - -

Contrôlé positif à la THG en 2003, Dwain Chambers fera son grand retour à la compétition ce week-end aux mondiaux en salle de Valence.

Le sprinter Dwain Chambers est de retour sur la scène internationale ce week-end à l’occasion des championnats du monde d’athlétisme en salle à Valence. Un retour controversé dans le monde de l’athlétisme puisque le britannique avait été suspendu deux ans en 2003 après avoir été contrôlé positif lors d’un entraînement avant les mondiaux de Paris.

Bien qu’il ait purgé sa peine, des soupçons pèsent toujours autour de l’athlète. Pour son passif dans l’affaire Balco bien sûr, mais également pour son activité sportive au cours de l’année 2007. En effet, Dwain Chambers s’est reconverti dans le football américain et a joué en NFL Europe avec l’équipe allemande d’Hambourg qu’il a rejoint en mars 2007.
Avec la dissolution de la NFL Europe l’été dernier, Chambers décide de se relancer dans l’athlétisme. Mais n’étant pas licencié comme athlète professionnel auprès de l’IAAF, il n’a pas subi de contrôle anti-dopage durant une majeure partie de la saison 2007. Et c’est sur ce point là qu’une partie du monde de l’athlétisme grogne, notamment la Fédération anglaise qui voit d’un mauvais œil le retour de son ancienne star déchu.

Mais vainqueur des sélections britanniques, la Fédération ne peut pas lui interdire de participer aux mondiaux en salle qui se déroulent du 7 au 9 mars à Valence. « Il a purgé sa peine de deux ans. Personnellement, je suis un peu mécontent de voir que les athlètes britanniques lui ont craché dessus parce qu’il revient en forme. C’est à lui de prouver qu’il court maintenant en étant propre », analyse le sprinter français Ronald Pognon. Adversaire de Dwain Chambers sur la piste, il ne s’offusquerait d’ailleurs pas de le voir remporter la médaille d’or. « Je sais qu’il ne le sera peut être pas, sourit-il. Mais s’il est finaliste, il n’y aura aucuns soucis. »

La rédaction avec François-Xavier de Chateaufort