RMC Sport

Revivez la 1ère journée des Mondiaux d'athlétisme

Jimmy Vicaut s'est qualifié pour les demi-finales du 100m aux Mondiaux

Jimmy Vicaut s'est qualifié pour les demi-finales du 100m aux Mondiaux - -

Revivez la première journée des Mondiaux d’athlétisme à Moscou. Jimmy Vicaut et Christophe Lemaitre se sont qualifiés pour les demi-finales du 100m. Comme le roi Usain Bolt.

19h06 - Vicaut se sent bien

Jimmy Vicaut s’est facilement qualifié pour les demi-finales du 100m, aux Mondiaux de Moscou en signant une superbe course (10’’06). « Le chrono, ce n’est pas grave. Il fallait gagner la course et je suis vraiment content, a déclaré le sprinteur français dans l’Intégrale Sport. J’ai bâclé la première partie de course. La deuxième était vraiment pas mal, j’ai déroulé mais j’ai eu peur de me faire tirer les oreilles par Guy (Ontanon). J’ai bien couru. Les sensations sont vraiment bonnes. On verra demain. Ce sera plus compliqué d’aller en finale. Les conditions sont parfaites, il fait chaud, un peu lourd et il n’y a pas trop de vent. »

19h04 - Lesueur désolée

Eloyse Lesueur s’est fait éliminer dès les séries du saut en longueur, ce samedi en ne réalisant que 6,39m comme meilleur saut. La Française s’est excusée de cette élimination prématurée. « Ce sont des qualif et il faut les passer. C’était difficile de retransmettre mes sensations sur la piste, et voilà ce que ça a donné... Je suis déçue pour la France et pour cette médaille en moins. Je suis désolée, j’aurais aimé faire mieux. Après le premier saut, je n’étais pas inquiète, au deuxième, je mords. Pour le troisième, il fallait mettre de l’engagement sans trop en mettre. Je n’ai pas su le faire, analyse-t-elle. Je ne vais pas raconter d’histoire. J’avais raté deux championnats du monde et je me disais ‘’j’espère que les gens ne vont pas dire jamais deux sans trois’’. C’est chose faite... Je vais continuer à soutenir l’équipe de France. Je suis là pour les autres. »

19h00 - Bolt sans forcer

Yohan Blake et Tyson Gay absents, le costume de boss du 100m appartient plus que jamais au roi Usain Bolt. Le sextuple champion olympique jamaïcain a survolé sa série en 10’’07. Depuis le couloir numéro 3, ‘La Foudre’, très concentré au départ, a d’abord dû se reconcentrer après le faux-départ (le seul de la soirée) de son voisin de droite. Réminiscence de son élimination en finale des derniers Mondiaux… Et puis Bolt s’est relevé, n’a jamais donné l’impression de passer la seconde, pour finalement claquer 10’’07. En patron.

18h45 - Vicaut facile

Champion de France 2013 devant Christophe Lemaitre, Jimmy Vicaut rejoint son compatriote en demi-finale du 100m. Le Français, qui s’est élancé depuis le couloir 7, a parfaitement rempli son contrat en remportant sa série en 10’’06. L’élève de Guy Ontanon a facilement contrôlé la course, coupant même totalement son effort à quelques mètres de la ligne.

18h36 - Lemaitre : "Je ne suis pas inquiet"

Deuxième de sa série du 100m en 10’’12, Christophe Lemaitre s’est qualifié pour les demi-finales. Une course marquée par un énième très mauvais départ. « Je n’ai pas pris un bon départ, c’est évident, a reconnu Lemaitre sur l'antenne de RMC. Mais derrière ça roule bien. Le départ pêche encore. On a travaillé ça depuis le meeting de Londres. Ça ira mieux demain en demi-finales pour aller chercher la finale. J’ai du mal à reproduire ce que je fais à l’entrainement en compétition. Mais il n’y a pas d’inquiétude. Je crois à la finale, je crois en mes capacités. »

18h31 - Gatlin le premier sous les 10''

Médaille de bronze des JO de Londres, l’Américain Justin Gatlin est le premier homme à être passé sous la barre des 10’’ en série. Il a remporté sa course en 9’’99, devant le Trinidadien Keston Bledman (10’’02).

18h20 - Lemaitre en demies, sans convaincre

Du côté du verre à moitié plein, Christophe Lemaitre a rempli son contrat en validant son ticket pour les demi-finales en terminant 2e de sa série du 100m en 10’’12 derrière le Jamaïcain Bailey Cole (10’’02). Mais ce ne fut pas sans souffrir. Parti au couloir numéro 9, le Français auteur d’un très mauvais départ, a su néanmoins accélérer aux 40m pour arracher la 2e place. Il faudra se montrer beaucoup plus convaincant, notamment au départ, pour viser la finale…

18h01 - Bigot (marteau) passe tout près

Pour 20 centimètres, le Français Quentin Bigot rate la finale du lancer de marteau. Avec un jet à 74,98m, il signe la 13e performance de qualifications. Et seuls 12 tickets étaient disponibles…

17h55 - C'est fini pour Lesueur (longueur)

Déception pour Eloyse Lesueur, éliminée en qualification du saut en longueur. Son bond à 6,39m au 3e essai, synonyme de la 18e place, n’aura pas suffi. Avec un saut à 6,85m, c’est la Britannique Shara Proctor qui réalise la meilleure performance.

17h44 - Nana-Djimou ne veut pas penser à la médaille

Spécialiste du pentathlon, Antoinette Nana-Djimou, championne d’Europe en salle en 2013, peut viser le podium, même si elle refuse pour l’instant de trop y penser. « Je suis outsider, parce que je n’ai pas fait de supers résultats, même si je sais qu’au niveau des points, je suis favorite. Aux autres compétitions, à chaque fois je suis arrivée en tant que favorite et ça ne s’est pas bien passé, rappelle Nana-Djimou. De toute façon je n’ai fait que 6100 points cette année, alors que les autres filles ont fait 6500. Je suis loin derrière. Déjà si je bats mon record personnel, ça veut dire que je ne serai pas loin du podium. Il ne va pas se jouer à 6800. Donc si je bats mon record, ça veut dire que je serai heureuse à la fin. Quand tu penses trop à la médaille, elle n’arrive pas et tu es triste à la fin. L’année dernière aux Jeux Olympiques, j’y ai tellement pensé, et ça ne s’est pas bien passé. Donc je ne veux pas y penser. »

17h28 - Farah irrésistible sur 10 000m

Mo Farah a réparé l’anomalie. Double champion olympique à Londres sur 5000m et 10 000, le Britannique n’avait encore jamais remporté le 10 000m des Mondiaux. C’est désormais chose faite en 27’21’’71. Farah, qui n’avait disputé aucune course sur la distance cette saison, a progressivement accéléré dans les 200 derniers mètres. Et malgré la pression de ses poursuivants, l’Ethiopien Ibrahim Jeilan et le Kenyan Paul Tanui, l’empereur du demi-fond mondial ne sera pas rejoint. Vice-champion du monde sur la distance en 2011, Farah, s’il remporte le 5000m, rejoindra la légende Bekele, le seul pour l’instant à avoir réalisé le doublé 5000m / 10 000m aux JO puis aux Mondiaux.

17h06 - Hanany : "D'abord la finale..."

Auteur de grosses performances cet été, Mickaël Hanany aura un coup à jouer à la hauteur. Mais le sauteur tricolore se concentre d’abord sur les qualifs. « Je me sens bien confiant. On arrive sereins. Il y a toujours des objectifs, même si le niveau est très dense. On est environ une vingtaine de gars à 2,31m et plus. La bagarre va être rude, rappelle Hanany. Les qualifications sont comme une finale pour moi. Donc d’abord entrer en finale, puis j’aurai deux jours pour revoir mes objectifs. On prend les choses par étape. On a tous en nous une idée de ce que l’on vaut et de ce que l’on veut. On essaye de performer au bon moment. 2,31m, c’est la septième meilleure performance mondiale, si je ne rentre pas en finale avec ça, c’est clair qu’il y aura un sentiment d’inachevé. Mais je ne veux pas y penser. Pour le moment je reste dans ma bulle, l’objectif c’est la finale, et après on verra. »

17h01 - Mekhissi : "Je suis un outsider"

Double médaillé d’argent olympique du 3000 steeple (finale jeudi), Mahiedine Mekhissi refuse d’endosser le costume de favori, invoquant la concurrence des Kenyans. « Je ne suis pas favori. Les favoris, ça reste les Kenyans, les Africains. Moi je suis un outsider, je vais essayer de tirer mon épingle du jeu en donnant le meilleur de moi-même et en me faisant plaisir », a ainsi déclaré Mekhissi.

16h42 (décathlon) - Nixon en tête, Mayer 15e

Après quatre épreuves (100m, longueur, poids et saut en hauteur), l’Américain Gunnar Nixon occupe la tête du décathlon avec un total de 3611 points. Côté français, Kevin Mayer, avec un bond à 2,05m à la hauteur (record personnel), a gagné cinq places et pointe désormais au 15e rang avec 3309 unités. Gaël Querin occupe la 25e place (3059 points).

16h38 - Guei pas déstabilisée

Floria Guei s’est qualifiée pour la finale du 400m des championnats du monde malgré sa présence dans le difficile couloir 8. « Je suis contente. D’autant que c’était ma première sélection en individuel. C’était une inconnue pour moi parce qu’avant je n’avais été retenue que pour le relais. C’était une pression supplémentaire mais j’ai réussi à la gérer, souffle-t-elle. Il y a toujours des moments de doute avant l’heure fatidique. Mais je suis contente. Je suis partie relativement vite et j’ai maintenu ma vitesse. Mais, je n’ai pas trop respecté mon plan de marche parce que je n’avais jamais couru dans le couloir 8. Je vais tâcher de faire mieux pour demain. Quand on nous a annoncé nos couloirs, j’ai eu un pincement au cœur. Mais je ne me suis pas laissée déstabilisée par le couloir. »

16h35 - Gayot : "Difficile pour la finale"

Satisfaite de sa qualification pour les demi-finales du 400m féminin, Marie Gayot vise plus haut, même si elle est consciente qu’il faudra créer l’exploit. « Sincèrement, la finale va être très difficile à atteindre. Il y a quand même des filles très fortes, a rappelé Gayot sur l’antenne de RMC. Sur le papier, il y en a qui ont confirmé toute cette saison. Après je ne vais pas mentir, forcément, je vise la finale sinon je ne serais pas là. Quoi qu’il arrive, si je termine dans le haut du panier en demies, avec un beau chrono à la clef, ce sera des championnats réussis. »

16h25 (400m) - Guei rejoint Gayot

Il y aura deux françaises en demi-finales du 400m. Après la qualification de Marie Gayot, Floria Guei a elle aussi obtenu son ticket en terminant 4e de sa série, en 51’’75. Une course remportée par l’Américaine Francena McCorory (50’’56), devant la Jamaïcaine Stéphanie McPherson (50’’98).

16h15 - Gayot en demi-finales du 400m

Troisième temps de sa série du 400m en 51’’84, la Française Marie Gayot a accroché son ticket pour les demi-finales du tour de piste. Une belle perf’ pour la tricolore, partie au couloir numéro 1, et auteur d’une grosse ligne droite finale. La Britannique Christine Ohuruogu domine la série en 50''20 devant l'Américaine Natasha Hastings (50''64). Demi-finales prévues dimanche (18h05).

16h01 - R.Lavillenie et le 'petit plus' Valentin

Renaud Lavillenie participera à la finale du concours de la perche en compagnie de son frère Valentin, qualifié lui aussi. Un atout supplémentaire pour décrocher le titre mondial. « Je ne dirai pas que j’ai besoin de lui pour la finale mais c’est un petit plus sur le plan émotionnel, admet Renaud Lavillenie. Et si j’arrive à atteindre mon but, ça risque d’être assez chaud. Le doublé ? Vous rêvez bien (rires) ! Il faut quand même remettre les choses en ordre, sans être méchant pour Valentin. Actuellement, avec 5,55m en qualifications, il est à son niveau. Il faudrait qu’il se passe quelque chose de tonitruant pour qu’on soit sur la boîte à 5,70m. Mais déjà, honnêtement, si j’ai mon titre, avec Valentin finaliste, le champagne risque de couler correctement lundi soir parce que ce sera juste énorme ! »

15h40 - V.Lavillenie : "C'est vraiment cool"

C’était attendu, Renaud Lavillenie, champion olympique à Londres s’est qualifié pour la finale du concours de la perche ce matin. Plus surprenant, il sera accompagné par son frère Valentin, auteur d’un bond à 5,55m. « Le plus dur est fait. C’était l’objectif : je l’ai beaucoup dit, il fallait assumer, savourait Valentin. C’est dur parce qu’il fallait que je sois pratiquement au top et avec la forme que j’ai en ce moment, ce n’était pas gagné. C’est vraiment cool d’être avec mon frère. On a préparé ça ensemble et ça m’aurait fait mal de m’arrêter au stade des qualifications. La finale, je la vois grande ! Je vais me battre pour aller le plus haut possible, le plus loin possible et être le mieux classé possible. »

15h19 - Oliveiras (marathon) : "Je me suis accrochée"

Carmen Oliveiras s’est classée 33e de l’épreuve du marathon des Mondiaux ce samedi. Une belle performance pour l’athlète qui espérait avant tout boucler la course marquée par les fortes chaleurs. « Je suis contente d’avoir franchi la ligne d’arrivée. Ça allait bien jusqu’au 30e kilomètre, et ensuite ça a été le gros coup de massue, si on peut dire, a confié Oliveiras au micro de l’Intégrale sport. J’ai eu très mal aux jambes. Ça a été un peu le calvaire lors des 12 derniers kilomètres. Je me suis accrochée. C’était très dur avec la chaleur. Quand on a appris que c’était à 14h, j’avais dit : ‘Ça ne va pas le faire !’. »

15h10 - Bosse en demi-finales du 800m

Aucune difficulté pour Pierre-Ambroise Bosse qui s’est qualifié ce matin pour les demi-finales du 800m. Le Français aux grosses ambitions a remporté sa série en 1'47''70 en menant la course de bout en bout. Le jeune tricolore de 21 ans jouera sa place en finale dimanche (17h35). Les demi-finales, un écueil qui avait été fatal lors des JO de Londres 2012.

15h00 - Kiplagat, reine du marathon

Le premier or de ces Mondiaux d'athlétisme revient à Edna Kiplagat. La Kényane conserve son titre mondial sur le marathon en 2 heures 25 minutes et 44 secondes. Elle est la premère femme à conserver son titre. La belle histoire concerne l'Italienne Valeria Straneo, médaillée d'argent à 37 ans après avoir notamment subi une très lourde opération de la rate et de la vésicule biliaire il y a deux ans. La Japonaise Kayoko Fukushi complète le podium.

14h50 - C'est parti pour la 1ère journée !

Bonjour et bienvenue à tous pour suivre en notre compagnie la 1ère journée des championnats du monde d’athlétisme qui se déroule dans l’antre du stade Loujniki à Moscou. Temps forts de ce samedi : la finale du 10 000 m masculine (16h55), et les séries du 100m auxquelles participeront Jimmy Vicaut et Christophe Lemaitre (à partir de 18h15). A suivre également le marathon féminin, et le décathlon chez les hommes avec le Français Kevin Mayer.

La rédaction