RMC Sport

Vicaut et Lemaitre ont la tête aux demies

Christophe Lemaitre en demi-finales du 100m aux Mondiaux

Christophe Lemaitre en demi-finales du 100m aux Mondiaux - -

Facile vainqueur de sa série du 100m en 10’’06, Jimmy Vicaut a impressionné, un peu à la manière d’un certain Usain Bolt. Les deux hommes sont en demi-finales, tout comme Christophe Lemaitre, beaucoup plus laborieux.

En coupant totalement son effort à quelques mètres de la ligne, Jimmy Vicaut a-t-il voulu envoyer un signe fort à la concurrence ou tout simplement se ménager en vue des demi-finales du 100m aux Mondiaux de Moscou ? (dimanche à partir de 17h05) ? Quel que soit l’effet désiré, l’image a marqué, assortie par ailleurs d’un très honorable chrono de 10’’06. Un centième plus rapide que l’empereur Usain Bolt, très concentré au départ et vainqueur au petit trot de sa série.

En passant par trois fois la barre des 10’’ sur la distance reine cette saison, Vicaut a pris une nouvelle dimension. Sur la piste, le champion de France 2013 (9’’95) gère son effort, au point de jouer les cachottiers en bout de ligne… « Il fallait gagner la course et je suis vraiment content, a confié le sprinteur français à l’issue de sa course. Le chrono, ce n’est pas grave. J’ai bâclé la première partie de course. La deuxième était vraiment pas mal, j’ai déroulé mais j’ai eu peur de me faire tirer les oreilles par Guy (Ontanon, son coach, ndlr). J’ai bien couru et les sensations sont vraiment bonnes. »

Encore un départ raté pour Lemaitre

Pour l’ancien patron du sprint tricolore, l’impression fut tout autre. Deuxième de sa série en 10’’12, Christophe Lemaitre a confirmé ses énormes difficultés actuelles à lancer ses courses. Jusqu’aux 40 mètres, le Français, exilé dans son couloir 9, a affiché un visage laborieux et désordonné avant que sa vitesse de pointe ne lui permette de raccrocher le wagon des demi-finales. Malgré l’indigence répétée de ses départs, le Français se montre cependant confiant pour viser plus haut.

« Je n’ai pas pris un bon départ, c’est évident, a d’abord reconnu Lemaitre. Mais ça ira mieux demain en demi-finales, lorsqu’il faudra se battre pour aller chercher la finale. J’ai du mal à reproduire ce que je fais à l’entrainement en compétition. Mais il n’y a pas d’inquiétude. Je crois à la finale, je crois en mes capacités. » Premier motif d’espoir, Lemaitre, tout comme son compère Vicaut, évitera l’épouvantail Bolt en demies. Mais si la balade de Jimmy semble vouloir se prolonger en finale, pour Christophe, tout retard à l’allumage sera banni.

A lire aussi :

- Revivez la 1ère journée des Mondiaux

- Ewanjé-Epée : « Moscou, championnat propre ? »

- Bolt sans forcer

Sylvain Reignault avec FXC et PTa à Moscou