RMC Sport

Yalouz : « Mekhissi était crispé »

Ghani Yalouz

Ghani Yalouz - -

Ghani Yalouz analyse la 3e place de Mahiedine Mekhissi en finale du 3000m steeple des Mondiaux de Moscou. « C’est un grand frère, c’est comme Renaud (Lavillenie), c’est comme bien d’autres, explique le DTN de l’athlétisme français. C’est quelqu’un qui commence vraiment à avoir un palmarès dans une spécialité très difficile, dominée complètement par les Kenyans. C’est devenu quelqu’un de respecté depuis qu’il est devenu vice-champion olympique. Il m’a dit qu’il était crispé, peut-être avait-il peur de gagner ? Mais peu importe, il a sa médaille. C’est bien pour lui, c’est bien pour la fédération, c’est bien pour les jeunes. Ça nous permet de préparer Zürich (lieu des championnats d’Europe 2014, ndlr) avec de la sérénité. »

P.Ta et à Moscou