RMC Sport

Conflit au sein du relais français

5e du 4x100m de la Coupe d’Europe, le relais français garçon semble fragilisé. Son meilleur élément Martial M’Bandjock accuse ses coéquipiers de ne pas avoir fait le maximum. Eddy de Lépine récuse.

Eddy de Lépine : « Dès qu’il y a quelqu’un qui fait une performance et qui est emmené vers le haut pas les médias, il pète un câble. Je n’ai rien à ajouter. Quand l’entourage met la pression, tout le monde n’a pas le même recul face à la même chose. C’est la vie. Après on va voir lors du debriefing avec les coachs. Mais de là à dire qu’on ne s’est pas donné à fond il ne faut pas déconner. Sil faut se prendre la tête avec des histoires de gamins ce n’est pas la peine. »