RMC Sport

Corruption: le CIO suspend Lamine Diack

-

- - -

Conséquence de l’affaire de corruption et de dopage qui secoue le monde de l’athlétisme, le Comité international olympique (CIO) a annoncé la suspension provisoire de l’ancien président de l’IAAF Lamine Diack de son poste de membre honoraire du CIO.

Il est l’un des personnages centraux du scandale de corruption et de dopage qui touche l’athlétisme depuis quelques jours. Lamine Diack, président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) entre 1999 et 2015, a été mis en examen par la justice française la semaine dernière pour corruption passive et blanchiment aggravé. Le Sénégalais de 82 ans est ainsi soupçonné d’avoir participé à un système d’extorsion de fonds auprès d’athlètes contrôlés positifs.

Sur la base de ces accusations, la commission d’éthique du CIO avait demandé lundi la suspension provisoire de sa position de membre honoraire du CIO. Une demande à laquelle l’institution a répondu par l’affirmative ce mardi.

Procédure à l’encontre des accusés du rapport de l’AMA

Parallèlement à cette annonce, le CIO a réagi aux révélations du rapport de la commission indépendante de l’AMA qui dénonce le dopage d’Etat pratiqué en Russie. « Le CIO a demandé à l’IAAF d’entamer une procédure disciplinaire à l’encontre de tous les athlètes, entraîneurs et officiels qui ont participé aux Jeux Olympiques et sont accusés de dopage dans le rapport », précise ainsi un communiqué.

Le CIO promet, une fois la procédure achevée, de prendre les sanctions adaptées. Cela irait du retrait de médailles aux athlètes incriminés, à la suspension d’entraineurs et d’officiels pour les prochaines échéances internationales et olympiques.

la rédaction