RMC Sport

D'amour et de marathon

Le Français d'origine kenyanne a décroché son billet pour les Jeux de Pékin.

Le Français d'origine kenyanne a décroché son billet pour les Jeux de Pékin. - -

Très belle surprise côté français lors du marathon de Paris. Simon Munyutu a réalisé les minimas pour les Jeux de Pékin et sa compagne s’est imposée lors de l’épreuve dames.

Les rues de Paris ont servi de décor à une très belle histoire aujourd’hui. Une histoire d’amour et de sport lors du marathon de Paris.
Simon Munyutu, kenyan d’origine, naturalisé français en 2006, est allé chercher son billet pour les Jeux Olympiques en terminant 11e de la course mais en réalisant les minimas imposés par la Fédération française d’athlétisme. Munyutu a parcouru les 42km195 en 2h09 min 24. Une belle surprise : «J’avais envie de le faire, c’est un rêve. Je voulais faire de mon mieux en essayant d’aller le plus loin possible avec le groupe de tête. » Il est maintenant le premier qualifié tricolore pour les Jeux sur la plus longue des distances. Il affirme qu’il fera tout lors de cette compétition.

Cerise sur le gâteau quand l'amour rejoint le sport, sa femme, la toujours kenyane Martha Komu a remporté l’épreuve féminine : « On s’était bien préparé ensemble à Font-Romeu. J’étais très content quand je l’ai vue arriver. »
Français depuis 2006, Simon Munyutu a d’abord été légionnaire avant d’intégrer le 40e régiment d’artillerie de Suippes.
Caporal, il peut s’entraîner matin et soir à la caserne : « Mon chef est très gentil avec les sportifs de haut-niveau. Je m’entraîne tous les jours. Trois heures le matin et deux heures le soir. »
Un régime militaire qui fonctionne, Simon Munyutu sera à Pékin avec certainement tout le poids du marathon français sur ses épaules.
Aujourd’hui à Paris, le deuxième Français James Theuri termine en 2h13 min bien loin des minimas demandés.

François-Xavier de Châteaufort et Morgan Maury